Le Top 4 des flops technologiques de ce 1er trimestre 2020

0
Cette nouvelle décennie s’annonce très favorable à l’innovation. En effet pour l’année 2020 plusieurs marques et où enseignes nous ont promis des technologies et des sorties inédites. Toutefois si la bonne foi est au rendez-vous le succès quant à lui peine à trouver ces derniers. Un échec commercial qui peut même pousser des marques mythiques à mettre la clé sur la porte. Alors que le premier trimestre de l’année 2020 n’est pas encore passé, on est déjà confronté à des déboires et échecs au sein de l’univers de la high tech. MeilleurMobile vous présente quatre marques influentes qui ont connu au cours des trois premiers mois de cette année un certain flop.
COVER PAGE INNO 1230x595 1200x580 - Le Top 4 des flops technologiques de ce 1er trimestre 2020
La course à la technologie n’a jamais été aussi présente. Cette nouvelle décennie est décidément celle où la science high-tech va davantage faire un bond en avant. Nombreux sont les projets innovants qui y sont prévus. Et ce n’est sûrement pas les marques qui vont dire le contraire. En effet, ces dernières mettent tout en oeuvre afin de donner la meilleure expérience technologique possible aux utilisateurs. Conscients de la forte concurrence qu’il y a au sein des différents marchés, il est question de savoir qui aura le plus de succès. Toutefois, il faut aussi dire que parfois, cette course pousse les acteurs à passer à coté du résultat attendu.
Résultat de recherche d'images pour "technologie"
En effet si en terme d’invention, ce n’est pas les idées qui manquent, une fois présentées, ces ingéniosités peuvent parfois faire un flop. Dans ce domaine, on compte déjà quelques déceptions technologiques trois mois seulement après le commencement de cette nouvelle année. On vous propose un petit retour donc sur l’affaire Facebook phone qui a fait beaucoup parlé; un détour sur le naufrage commercial des smartphones de Sony, l’éventuelle disparition des smartphones de la marque Blackberry et enfin, la déception causée par le projet « Human artificiel», mené par Samsung

Facebook Phone : un flop évité de justesse

Le fameux smartphone spécialement pensé pour les droitiers, pensé par le réseau social Facebook a fait l’actu de toute la semaine. Pour vous on veut bien faire un retour rapide sur cette affaire qui a défrayé la chronique. Interviewé par les journalistes de The verge, l’auteur de l’ouvrage Steve Levy « Facebook : The Inside Story », a dévoilé une anecdote assez amusante sur Facebook. En effet l’auteur a confié à nos confrères de The Verge que Facebook aurait tenté de développer un smartphone avec un dispositif ergonomique spécifique. En vérité il s’agissait d’un flaship spécifiquement dédié aux droitiers et impossible à utiliser  pour les gauchers. Il s’agissait d’un projet top secret que la firme cachait même à ses salariés. Une fois l’anecdote sortie, nombreux ont été les spécialistes qui ont démontré comment un tel projet aurait été un véritable échec si il avait vu jour.
facebook phone 1 655x600 - Le Top 4 des flops technologiques de ce 1er trimestre 2020
En effet, le Facebook Phone aurait été totalement improbable. « Le téléphone a été dessiné par Yves Behar, avec un emplacement inhabituel sur la surface incurvée sur lequel le pouce peut se poser pour faire défiler les informations avec le pouce. » Ce capteur aurait eu un seul problème majeur… Il ne fonctionnait que pour les droitiers. Pour ce projet de smartphone, dont le processeur était fabriqué par Intel, les ingénieurs avaient « décidé qu’on se ficherait complètement des gauchers ». La firme aurait donc pu se détourner d’environ 10 à 15% de la population mondiale. Contactés par The Verge, les représentants de Facebook confirment les informations données par Steve Levy. Si Facebook lui, s’est épargné la honte qui est de voir son fameux Facebook Phone échouer, d’autres n’ont guerre eu cette chance.

Sony & le flop de ses smartphones

On ne vous présente plus la marque japonaise Sony, qui excelle dans plusieurs domaines d’activités. En effet, cette dernière oeuvre en tant que fournisseurs pour les autres marques mais propose aussi des smartphones. Toutefois, si la marque excelle en tant que fournisseuse, ces smartphones, eux, ne rencontrent guère véritablement de succès. Les années se suivent et semble se ressembler pour Sony. En effet, cette dernière voit pour la cinquième année consécutive, ses mobiles en chute libre. On sait que les livraisons de smartphones Xperia ont été divisées par trois l’année dernier d’après selon le cabinet Strategy Analytics et ce début d’année ne laisser rien présager de bon. Si la marque a du mal à s’imposer au sein du marché mondial, son marché natal ne dit pas mieux. Ainsi, la firme est contraint de se replier principalement sur le Japon où il n’occupe, là encore, que la quatrième place.
sony mobile nouveautes 2012 - Le Top 4 des flops technologiques de ce 1er trimestre 2020
Ce constat est un véritable coup dur pour la firme qui se démène pour se faire une place dans le marché. Face à un tel flop sur le marché, la marque japonaise ne se laisse tout de même pas démonter et a arboré une stratégie pour 2020. En effet, l’actuel directeur financier, Hiroki Totoki, lors de la présentation des résultats trimestriels le 3 février 2020 a déclaré : Au premier trimestre 2020, nous avons l’intention de mettre en œuvre un autre plan de réduction des coûts fixes et de prendre d’autres mesures pour intégrer davantage cette activité dans la division de produits et solutions électroniques. Nous prévoyons d’enregistrer d’importants coûts ponctuels, principalement en raison de ces mesures, au premier trimestre 2020, mais la transformation de cette activité progresse régulièrement vers un point mort prévu sur le prochain exercice fiscal à clôturer en mars 2021. » Sony traverse une mauvaise passe dans un de ses activités mais la marque est loin de toucher le fond à l’instar de Blackberry.

BlackBerry & ses smartphones déchus

Il s’agit d’une des annonces importantes dans le marché du smartphone. TLC a pris la décision de cesser la production des smartphones BlackBerry. Un gros coup dur pour la marque qui va disparaître si elle ne retrouve pas rapidement de repreneurs. Autrefois leader du marché de la téléphonie mobile, BlackBerry et ses smartphones avec clavier Azerty ont connu une véritable flop depuis l’arrivé des téléphones tactiles. Conscient de sa difficulté à suivre le rythme, la marque avait alors décidé en 2016 de cesser la fabrication de ses mobiles afin de se concentrer désormais sur les logiciels et la cybersécurité. La même année, le géant chinois de l’électronique TCL avait alors passé un accord de licence avec le groupe lui permettant de produire des mobiles signés BlackBerry.

PC 130130 wy6xo blackberry 10 new york sn635 - Le Top 4 des flops technologiques de ce 1er trimestre 2020

Un accord qui aujourd’hui arrive à son terme. Et c’est à travers un communiqué publié sur leur compte Twitter que la marque a tenu à annoncer que TCL Communication ne commercialisera plus de smartphones Blackberry à compter du 31 août 2020. Néanmoins, le constructeur chinois continuera d’offrir un suivi des mobiles déjà commercialisés et ce jusqu’au 31 août 2022. Pour le moment, il s’agit des seules informations apportées par Blackberry. On ne sait donc  pas si une autre entreprise à l’intention ou non de reprendre la licence. Un événement qui semblerait peu probable au vu des chiffres de ventes des mobiles actuels. On aura plus de détails au cours de l’année.

Samsung «Humain artificiels» : un projet non abouti

default 2020 01 08 1e935eb7 c1de 4156 9973 d245ee8db629 - Le Top 4 des flops technologiques de ce 1er trimestre 2020

Rappelez-vous du projet « humains artificiels » signé par Samsung et présenté au CES 2020 à Las Vegas. Si le projet avait suscité un vif intérêt du public quand la firme sud-coréenne l’avait brièvement annoncé, la présentation de cette dernière a été un véritable flop technologique. Retour sur cette innovation de Samsung. Le projet «humains artificiels» était pourtant prometteur, en effet nombreux étaient ceux qui pensaient que la marque allait dévoiler une nouvelle forme d’avatar façonnée avec à l’aide de l’intelligence. Et bien non. En vérité, il s’agissait d’avatars ultra-réalistes contrôlés par ordinateur. D’après Samsung, le projet « Neon est un être virtuel généré par ordinateur qui ressemble et se comporte comme un vrai humain, avec la capacité de montrer ses émotions et son intelligence »

960x0 674x600 - Le Top 4 des flops technologiques de ce 1er trimestre 2020

Si les avatars sont très réalistes on se demande encore à quoi ces derniers vont servir. Et d’après STAR Labs, humains artificiels n’est « pas une interface vers Internet. Pas un lecteur de musique. Juste, un ami. » Il parait que l’avatar sera capable de parler plusieurs langues, et de développer de nouvelles expressions au fil du temps. Mais encore, on dit que les avatars pourraient accueillir des visiteurs dans des lieux publics, dans les boutiques, présenter un journal télévisé ou encore jouer dans des films. Pour l’heure, le projet de Samsung semble incomplet, mais certainement que la firme va davantage pousser l’expérience technologique de son invention. Pour l’heure aucune information supplémentaire n’a été apportée par la firme concernant ce dernier. Une affaire à suivre.

Photo opt 845x320 - Le Top 4 des flops technologiques de ce 1er trimestre 2020

L’univers de la technologie est extraordinaire. Les différentes enseignes se donnent du mal afin de nous proposer la meilleure expérience technologique. Toutefois, ce n’est pas toute proposition qui est bonne à développer. Et à l’heure où le marché du mobile est très bouché, certaines marques se confrontent à un échec, une situation qui peut conduire jusqu’à la disparition de grandes enseignes. En définitive, dans une ère ou la technologie se veut la plus avancée, le public est de plus en plus exigeant envers les docteurs de l’innovation. Une exigence que certains peinent à honorer.

Le Top 4 des flops technologiques de ce 1er trimestre 2020
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here