Test du Sony Xperia 1 III : une facture salée pour un résultat plein d’originalité

0

Avec le Sony Xperia 1 III, la firme nippone tente une nouvelle fois de se placer sur le segment de l’ultra haut de gamme. Chaque catégorie du téléphone dispose de belles prestations mais pour un prix d’achat à 1299 euros. Est ce que ce genre d’offres est attractive à l’heure actuelle sur le marché de la téléphonie ?

Sony Xperia 1 III IMAGE à la une

Design : un téléphone très haut de gamme facile à utiliser au quotidien

Pour les habitués aux téléphones Sony, vous n’êtes pas surpris par la construction du Xperia 1 III. A l’instar des précédents modèles, le mobile est au format 21 :9. Bien entendu, cette forme ne séduira pas tout le monde mais elle a le mérite de se démarquer. Les petites mains auront sans doute plus de difficultés à manipuler le mobile même si son ergonomie est assez simple. Les bordures arrondies font jonction entre l’avant et l’arrière du téléphone, de ceux à la recherche de solidité.

Sony Xperia 1 III dos

Il faut dire que sur la tranche droite du mobile, une myriade de boutons est mise à votre disposition. Le volume, le lecteur d’empreintes digitales, le bouton Google Assistant et enfin celui dédié à l’appareil photo sont placés sur la droite. Sur le côté gauche, vous ne trouverez que le tiroir dédié aux emplacements Sim. Au sommet du mobile ne se trouve qu’un port jack de 3.5 mm alors qu’en bas c’est le port USB-C qui est mis en place.

20211015 1402490 800x600 - Test du Sony Xperia 1 III : une facture salée pour un résultat plein d'originalité20211015 140254 800x600 - Test du Sony Xperia 1 III : une facture salée pour un résultat plein d'originalité20211015 140245 800x600 - Test du Sony Xperia 1 III : une facture salée pour un résultat plein d'originalité

Le Sony Xperia 1 III confirme par certaines de ses dispositions le statut haut de gamme. Le smartphone Android dispose non pas d’une, mais deux certifications d’étanchéité. A savoir : IP 65 et IP 68. L’objectif est de protéger le produit contre les assauts de l’eau ainsi que de la poussière. A l’avant, l’interface tactile est aussi protégée par un verre Corning Gorilla Glass Victus. La protection quotidienne est donc assurée par ces éléments.

Tous les smartphones Sony disponibles en comparatif sur MeilleurMobile

Un dernier mot dans la partie design de ce smartphone asiatique. Au contraire de plusieurs autres marques présentes à l’heure actuelle, le Xperia 1 III propose un design avec quelques bordures au sommet de l’interface tactile. Cela permet de vous épargner la présence d’un poinçon disgracieux. Au dos, le teint mat évite une accumulation d’une trace de doigts.

Ecran tactile : l’OLED mis à l’honneur pour tous les contenus

Face à l’interface mise en place sur le Sony Xperia 10 III, notre déception a été immense. Le constructeur nippon pourtant reconnu sur le marché pour la qualité de ses écrans n’était clairement pas à la hauteur de sa réputation. Sur le Xperia 1 III, c’est une dalle OLED de 6,5 pouces mise en place. Celle-ci est proposée au format 21 : 9.

Sony Xperia 1 III

Elle aussi est passée au crible par le laboratoire de 01net.com. Si les prestations sont au niveau, elles restent bien en dessous de la concurrence proposée par les smartphones haut de gamme. La luminosité moyenne mise en place sur le produit est de 600 cd/m². Le chiffre annoncé est bien en dessous des autres dalles OLED. En effet, les chiffres mis en avant pour les prestations similaires sont de 781 cd/m². Un manque de luminosité préjudiciable pour cette gamme de prix.

Sony Xperia 1 III

Dans le volet de l’usage au quotidien, la dalle est capable d’adapter son taux de rafraîchissement. Le Xperia 1 III passe de 60 à 120 Hz en fonction des logiciels sollicités. En revanche, il est impossible de retirer la résolution en 4K qui entame l’autonomie du téléphone. La force de cette interface tactile est la grande fidélité des couleurs affichées. Le mode optimal conseillé pour en profiter un maximum est le Creatormode.

Puissance interne : la Snapdragon 888 capable de s’adapter à vos demandes logiciels

Au sein de la fiche technique, le smartphone haut de gamme possède une belle puissance interne. C’est la puce Snapdragon 888 qui est au coeur de l’animation. Le processeur entoure aussi un modem 5G afin de surfer sur le net sans le moindre problème. Pour la configuration mise en place, vous avez droit à 12 Go de mémoire RAM ainsi que 256 Go de stockage. Il est même possible d’agrandir cette dernière grâce à l’apport d’une carte Micro SD.

Screenshot 2021 09 03 15 18 21 54 ae1272058616295b4545c8afddd4c44e 1200x540 - Test du Sony Xperia 1 III : une facture salée pour un résultat plein d'originalitéScreenshot 2021 09 03 15 13 08 00 ae1272058616295b4545c8afddd4c44e 1200x540 - Test du Sony Xperia 1 III : une facture salée pour un résultat plein d'originalité

Pour le volet du benchmark, la puissance interne du Sony Xperia 1 III a été éprouvée sur le site spécialisé Antutu. La version 9 du logiciel affiche un score total de 801 350 points. Au sein du laboratoire de 01net, les performances affichées ne sont devancées que par le Realme GT. L’équilibre des prestations mises en avant sont proposées sur le smartphone.

Inutile de dire qu’au quotidien, le téléphone répond parfaitement à toutes vos demandes. Sur des jeux mobiles, celui-ci ne montre pas de réels signes de faiblesses. Attention toutefois, la construction fait que le Xperia 1 III peut chauffer lorsqu’il est sollicité sur un laps de temps plus long. La stabilité est pourtant de mise quelle que soit l’application.

Dans la partie logicielle, le constructeur nippon a l’ambition de vous proposer une expérience Android pure. Le smartphone haut de gamme est livré sous Android 11 sans qu’une éventuelle surcouche ne soit placée. Seuls quelques logiciels de Sony sont placés.

Autonomie : le Sony Xperia 1 III tente de sauver les meubles

Il n’y a pas que dans sa construction que le smartphone Sony joue la carte de la marginalité. Malgré son statut premium, le Xperia 1 III dispose d’une batterie interne en Li-Po avec une capacité de 4500 mAh. En revanche, le constructeur nippon ne prévoit pas de mettre en place une charge rapide complète. Le chargeur est tout de même présent au sein de la boîte.

L’autonomie mise en place sur le mobile haut de gamme est aussi tout à fait satisfaisante. Dans sa mise à l’épreuve, le Sony Xperia affiche une durée de vie de 13 heures et 44 minutes. Cela signifie qu’au quotidien, vous n’aurez besoin de charger le téléphone qu’une seule fois en fin de journée. C’est surtout lorsque vous consultez une vidéo que l’autonomie souffre. Moins de 10 heures pour un smartphone ayant autant de performance sur l’interface tactile, c’est très décevant.

La plupart des constructeurs choisissent de mettre à l’honneur la charge rapide ou bien l’autonomie. Sony ne fait ni l’un, ni l’autre puisque le chargeur mis en place ne propose par une recharge rapide complète. Le Sony Xperia 1 III dispose de performances en demi teinte. A partir de 0%, le téléphone met moins d’une demie heure pour être à 50%. La comparaison face à un Realme GT Master Edition est édifiante.

Appareil photo : un triple objectif polyvalent mais est-ce suffisant ?

On vous le rappelle, le Sony Xperia 1 III est un smartphone placé sur le segment haut de gamme. Cela implique une composition de l’appareil photo très performante. En l’occurrence, il s’agit d’un quadruple objectif que nous vous détaillons ci-dessous.

  • Un capteur principal de 12 mégapixels ouvert à 1.7
  • Un téléphoto de 12 mégapixels avec un zoom optique x4
  • Un ultra grand angle de 12 mégapixels
  • Un TOF 3D

Dans un premier temps, Sony tente d’orienter l’usage photographique de son smartphone pour le grand public. La marque s’échine tout de même à proposer des logiciels professionnels. L’appareil photo dispose d’un versant professionnel mais aussi un usage plus standard. Les deux versions sont assez performantes qui sont assez accessibles pour le grand public.

20210828 215802 800x600 - Test du Sony Xperia 1 III : une facture salée pour un résultat plein d'originalité

20211015 144113 800x600 - Test du Sony Xperia 1 III : une facture salée pour un résultat plein d'originalité

20211015 144133 800x600 - Test du Sony Xperia 1 III : une facture salée pour un résultat plein d'originalité

20211015 144129 800x600 - Test du Sony Xperia 1 III : une facture salée pour un résultat plein d'originalité

20211015 144046 800x600 - Test du Sony Xperia 1 III : une facture salée pour un résultat plein d'originalité

Lorsqu’il est sollicité, l’objectif principal répond présent. Les clichés pris de ce côté répondent présent en toutes circonstances. La fidélité des couleurs est de mise mais surtout, les photos témoignent d’un bel équilibre des lumières. La grande force de ce capteur est aussi le travail effectué par le HDR. La partie logicielle mise en place réalise un travail impeccable.

Conclusion : que retenir du Sony Xperia 1 III ?

Avec cet appareil, Sony vise le très haut de gamme. Pour ce faire, l’entreprise nippone s’en donne les moyens avec de belles prestations dans chaque domaine du produit. Le téléphone se distingue d’abord par son design tape à l’oeil au format 21 : 9. Le Sony Xperia 1 III s’offre un aspect visuel de grande qualité mais ce n’est pas tout. La puissance interne et les performances de l’écran tactile sont aussi de haut niveau.

Sony Xperia 1 III - Test du Sony Xperia 1 III : une facture salée pour un résultat plein d'originalité

Toutefois, le mobile propose des performances parfois en demi teinte. Cela se traduit surtout dans l’autonomie puisque pour le streaming de vidéo, l’affichage 4K entame sérieusement la durée de vie du téléphone. D’autant plus que l’appareil ne met pas en place de charge rapide complète. La photographie, malgré de bons éléments ne confirme pas le statut de produit très haut de gamme.

Le Xperia 1 III est lancé à un prix de départ de 1299 euros.

Découvrez la fiche technique complète du smartphone sur notre site

Sony Xperia 1 III IMAGE à la une

7/10

Sony Xperia 1 III

Les Plus

  • Son design toujours aussi atypique
  • Un format d'écran valorisant les séries
  • La puissance interne de la Snapdragon 888

Les Moins

  • Son autonomie vraiment décevante
  • Une tendance à chauffer très vite en jeu

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here