Une semaine avec le Sony Xperia ion

1
J’ai pu tester pendant sept jours le Sony Xperia ion. Design, performances, fonctionnalités, atouts, faiblesses… Cest l’heure du bilan pour le smartphone du constructeur nippon.

 

BenjaminLe Sony Xperia ion est l’un des smartphones les plus vendus du moment. Grand, puissant et performant, il séduit surtout grâce à son prix : bien moins élevé que celui de ses concurrents.

J’ai eu la chance d’avoir entre les mains ce nouveau smartphone Android construit par Sony. Voici ce que j’ai pu retirer de cette semaine de test.

 

 

J’aime (par ordre d’importance) :

Test-Sony-Xperia-ion

– L’écran : la taille de l’écran du Sony Xperia ion est impeccable que ce soit pour les jeux, les photos ou tout simplement pour surfer sur le Web. Au quotidien, c’est surtout très pratique pour le clavier, qui s’affiche en grand et qui permet de taper les messages rapidement, sans erreur.

– La finition : la coque arrière en aluminium est très agréable à la prise en main. On a vraiment l’impression d’avoir en main un mobile de qualité. Seul bémol : le cache du port Micro-USB, qui semble assez fragile. Reste à voir s’il tient sur une longue durée…

– Les photos : au top ! Grâce à son capteur de 12 mégapixels, le rendu est très bon, mais il est nécessaire d’avoir une bonne source de lumière.  À noter : le mode macro (qui permet de prendre des photos en étant très rapproché du sujet) est vraiment rapide et de très bonne qualité.

– Le son : la technologie XLoud donne au Xperia ion un bon rendu pour un haut-parleur de smartphone. J’ai aussi beaucoup aimé le son au casque, qui donne une très bonne qualité d’écoute.

– Le prix : actuellement disponible à peu plus de 400€ sans abonnement, le Sony Xperia ion bénéficie actuellement et jusqu’au 31 décembre d’une offre de remboursement de 100€ chez ses principaux revendeurs, ce qui baisse son prix à un peu plus de 300€. Une véritable affaire !

 

J’aime moins (par ordre d’importance) :

Test-Sony-Xperia-ion2

– La taille du mobile : elle peut devenir encombrante quand on le transporte. Les personnes avec de petites mains auront également du mal à s’en servir d’une main. Le bouton Power est par exemple situé un poil trop haut d’après moi.

– La non-compatibilité avec le très haut débit mobile : même s’il faut à la fois avoir un forfait compatible et être situé dans une zone couverte si pour capter la H+ ou le Dual Carrier (les réseaux très haut débit d’Orange, Sosh, B&You et SFR), le Xperia ion aurait pu embarquer cette connectivité. Légère déception donc.

– Le positionnement moyennement haut de gamme : on sent que le Sony Xperia ion est moins puissant et réactif que ne peuvent l’être un Samsung Galaxy S3 ou un iPhone 5. Cela pourra se vérifier en cas d’utilisation poussée du téléphone (ouvertures de nombreuses applications, jeux 3D évolués…) où quelques légères latences pourront apparaître. Mais seuls les connaisseurs regretteront ces petits écueils, les autres ne les remarqueront même pas…

 

En résumé, le Sony Xperia ion s’adresse aux personnes recherchant un smartphone design et performant sans se ruiner. C’est un très bon smartphone Android, corrigeant les erreurs du Xperia S (autonomie, réactivité des boutons tactiles). Certains le trouveront peut-être trop grand, mais tous les mobiles haut de gamme sont de cette taille désormais, exception notable de l’iPhone 5.

 

Au niveau performances, il n’égale pas les meilleurs mobiles du marché (notamment au niveau de la puissance du processeur et de la mémoire disponible) mais quand on regarde ses tarifs, j’ai du mal à trouver un smartphone qui pourrait le concurrencer en termes de rapport qualité / prix.

 

_____________________________________________________________________________________

Liens qui peuvent vous intéresser :

=> Voir la fiche du Sony Xperia ion
=> Voir les mobiles Sony
=> Voir toute l’actu Sony
=> Voir tous les tests

 

Une semaine avec le Sony Xperia ion
Noter cet article

1 commentaire

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here