Orange et Free s’unissent contre SFR-Numéricable

2
Orange

Orange et Free s’unissent pour dénoncer SFR-Numéricable, qui, selon eux, trompe les consomateurs !

Les deux fournisseurs d’accès à internet attaquent SFR-Numéricable. D’après eux, la nouvelle campagne de communication qui a suivi l’union de SFR et Numéricable serait trompeuse pour les consommateurs.

Orange et Free demandent justice

L’objet du litige entre ces trois géants est l’utilisation du mot « fibre » dans la nouvelle stratégie communicationnel de SFR-Numéricable. Orange et Free jugent qu’avoir remplacé « câble » par « fibre » est un mensonge de la part du câble-opérateur et de son nouvel associé. Ils s’appuient sur la manière dont SFR-Numéricable relie ses clients à son réseau, FTTB (fibre jusqu’à l’immeuble) et utilise ensuite un câble coaxial pour relier les clients au réseau fibre. Tandis que les deux autres opérateurs utilisent la méthode FTTH (fibre jusqu’au logement). C’est sur ce point que se situe le litige, si les clients ne sont pas directement reliés à la fibre (sans intermédiaire) on ne peut pas, selon eux, utiliser le terme « fibre » dans les descriptifs des offres internet.

Orange a donc porté l’affaire devant la DGCCRF, la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, pour lui demander de trancher. Free est allé encore plus loin, en utilisant tous les recours possibles. En plus de la DGCCRF, la firme de Xavier Niel s’est aussi plainte à ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) et même au Ministère de l’Economie, des finances et de l’industrie. Un comble, surtout au regarde de l’histoire de Free, qui au moment de son entrée sur les réseaux mobiles, affichait dans ses publicités la 4G alors qu’elle n’était pas encore disponible.

De son côté, Bercy juge que le problème soulevé par Orange et Free n’en n’est pas un. « Il y a un vrai sujet sur les débits mais le limiter aux mots «cable» ou «fibre» n’a pas de sens : il n’y a pas de perte de débit sur ces technologies, contrairement à l’Adsl. Le vrai problème, c’est la saturation des réseaux Adsl et les bas débits qu’elle entraîne. Le ministère est mobilisé sur ce sujet. – Conseiller spécialiste du dossier à Bercy « 

 Que pensez-vous de la réaction d’Orange et Free?

> Orange exige que Google soit soumis au mêmes règles que les autres opérateurs européens

Orange réfléchit pour vous faire payer votre parking avec votre smartphone

Orange et Free s’unissent contre SFR-Numéricable
Noter cet article

2 COMMENTAIRES

  1. Free et orange on peur de numericable car il sont les petit nouveau car il n’ont pas cru à la technologie fibre
    Pour le client final aucune différence à part bien sur le contenu des offres qui diffère beaucoup entre les opérateur telecom et bien sur cable

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here