Orange exige que Google soit soumis au mêmes règles que les autres opérateurs européens

0

Orange

Dimanche, Orange a demandé à l’Union Européen d’imposer les mêmes règles à la firme américaine Google que les opérateurs européens. 

C’est par le biais de son président général, Stéphane Richard, que Orange s’est exprimé hier sur la situation de Google devant l’Union Européenne et celle des autres opérateurs du Vieux Continent. Le PDG d’Orange a déploré le fait que malgré un chiffre d’affaires d’un milliard d’euro en France, le géant américain ne paye pas d’impôts. C’était lors de l’émission Le Grand Jury de RTL/LCI/LeFigaro, et visiblement, le patron d’Orange ne comprenait pas comment une entreprise qui fait du chiffre d’affaire au sein du marché d’un pays ne soit pas contraint à payer des impôts. Même son de cloche pour la protection des données personnelles, et pour Stéphane Richard, ce qui est appliqué pour Orange sur ce domaine, doit l’être pour d’autres géants américains comme Google, Facebook et Apple. Enfin, il souhaite que les règles anticoncurrentielles qui sont appliquées aux opérateurs européens, soit également appliqués à des firmes multinationales comme Google, allant même jusqu’à qu’ajouter vouloir que « l’on traque chez eux les pratiques anticoncurrentielles », avant d’affirmer une présence de ces pratiques chez ces firmes. L’exemple choisi par le PDG d’Orange fut celui de Google qui détient 97% de parts de marché dans les moteurs de recherche sur Internet et équipe avec son OS deux tiers des smartphones de la planète. 

Orange : une critique du système de l’Union Européenne

A travers ces déclarations du président d’Orange, on ne peut que constater la remise en question du système de l’UE. Stéphane Richard a même posé cette question : « Est-ce qu’il est du côté des 100 opérateurs européens, ou est-ce qu’il n’est pas plutôt du côté de Google ? ». Clairement, pour lui, les règles concurrentielles actuelles en Europe sont à revoir et il n’hésite pas à critiquer la politique « anti-trust » de l’UE. 

Néanmoins, le PDG d’Orange reste tout de même optimiste par rapport à l’avenir, tout en souhaitant un peu plus d’ouverture de l’UE sur le sujet.

> Nos forfaits mobiles Orange

Que pensez-vous des récentes déclarations du PDG d’Orange ? 

Orange exige que Google soit soumis au mêmes règles que les autres opérateurs européens
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here