ZTE : une baisse de profits de 65 % après le bannissement des États-Unis

0

ZTE a connu des pertes importantes après son bannissement des États-Unis. Des pertes estimées jusqu’à 1 milliard de dollars.

ZTE : une baisse de profits de 65 % après le bannissement des États-Unis
ZTE a été frappé d’une baisse de profits de 65 % comparé à l’année dernière

Ce fut un coup dur pour ZTE de se voir banni des États-Unis ! L’équipementier chinois ne semble pas encore remis de cette expulsion et continue à en subir les conséquences. En effet, ses résultats financiers de cette année affichent des pertes considérables, voire record.

Une baisse de profits de 65 % pour ZTE

Pour rappel, ZTE a été banni des USA à cause de la violation de l’embargo iranien. L’entreprise aurait continué à vendre des smartphones avec des pièces américaines dans le pays. Cela lui a valu d’être expulsé des États-Unis. Entre autres, la firme n’a plus le droit de s’y approvisionner pour les pièces qui équiperont ses smartphones. Cette peine s’alourdit encore avec une amende s’élevant à un milliard de dollars, que l’entreprise devait payer au gouvernement. Mais apparemment, il ne s’agissait que du début.

C’est le moins que l’on puisse dire après avoir eu vent des informations relayées par Reuters. Selon ce dernier, ZTE aurait enregistré une baisse de profits de 65 % cette année, comparée à l’année dernière. Si nous nous basons sur les estimations, les pertes s’estiment entre 6,2 et 7,2 milliards de yuan (890 millions et 1 milliard de dollars). C’est un chiffre record pour la marque puisqu’elle n’a jamais enregistré une telle baisse dans le passé. On ne sait pas si elle va encore pouvoir se relever à l’avenir. Mais rien n’est encore perdu pour le moment. D’ailleurs, ZTE s’apprête aujourd’hui à lancer son Axon 9, dévoilé à l’occasion de l’IFA 2018.

Que pensez-vous des pertes record enregistrées par ZTE cette année ? Pensez-vous que la firme peut toujours se relever ? N’hésitez pas à nous dire votre avis dans les commentaires.

ZTE : une baisse de profits de 65 % après le bannissement des États-Unis
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here