Vous ne captez pas, c’est la faute de la SNCF !

3

train sncf tgv

La SNCF perturbe la couverture des opérateurs mobiles. Si rien n’est fait, c’est 5 à 10% du territoire qui ne serait jamais couvert par un réseau mobile.  

Les opérateurs mobiles sont en train de se mobiliser contre la SNCF. La cause ? La couverture des zones à proximité des installations de la SNCF . Les opérateurs expliquent que l’entreprise ferroviaire française empêcherait la couverture de ces zones. A vrai dire, la société utilise un réseau mobile pour communiquer les données entre les postes d’aiguillage et les autres centres de données. Un système de communication sécurisé qui utilise les rails pour faire transiter les informations. Pour cela, la SNCF a équipé ses installations du réseau GSM-R .

Le souci, c’est que cette façon de communiquer perturbe fortement les communications en 2G soit les conversations téléphoniques à proximité de ces installations. Alors que le gouvernement demande aux opérateurs de lutter contre les « zones blanches » en France, ils estiment qu’on ne leur facilite pas la tâche : « On nous demande d’améliorer la couverture du territoire et on nous met des freins »

Pourtant il existe une solution

Là où les opérateurs s’énervent c’est que cette situation a déjà été rencontré dans d’autres pays européens. Ainsi, les homologues de la SNCF ont installé des filtres pour faire cohabiter les deux réseaux, 2G et GSM-R . Mais il n’est pas question, pour la société ferroviaire, de payer la facture. Ce chantier représenterait une facture de 50 millions d’euros que les opérateurs ne veulent pas non plus payer.

Si l’on reste dans cette impasse, on pourrait se retrouver sans réseau téléphonique à proximité des installations de la SNCF .

Alors pour vous, c’est à qui de payer ? La SNCF ? Les opérateurs ? L’état ? 

Vous ne captez pas, c’est la faute de la SNCF !
Noter cet article

3 COMMENTAIRES

  1. Il faut en effet trouver un consensus entre opérateur et SNCF. Par contre, mettre en place les filtres en questions ne se fait pas du jour au lendemain. Il faudra vivre des années comme cela. Enfin, ne surtout pas oublier que les communications ferroviaires sont comme même beaucoup plus prioritaire que les communications des particuliers. Ne surtout pas oublier cela, car les opérateurs défende leur position mais soyez aussi conscient que la radio GSM-R contribue en partie à la sécurité de milliers de personne. Un peu de bon sens dans les médias avant de défendre corps et âmes des opérateurs qui pendant des années se sont bien garnies les poches!

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here