Une seconde plainte pour Huawei contre l’administration Trump

0

Dans le but de rejeter la décision de la FCC la marque chinois a porté une seconde plainte pour diffamation contre le gouvernement américain.

rsz 000 1je1em 0 - Une seconde plainte pour Huawei contre l'administration Trump

On rappelle que depuis cet été Huawei est en procédure administrative avec le pays de Trump. En effet non seulement la marque chinoise est désormais interdite en Amérique mais encore, la communication fédérale des communications ne veut plus qu’elle dispose de fournisseurs américains. Et depuis, Huawei se bat pour obtenir réparation dans les accusations portées par cette dernière. Ce qui est sur, cette nouvelle action de Huawei risque de maintenir les tensions entre elle et le gouvernement américain pour encore un bon moment. Et pour cause, Huawei a annoncé qu’elle engageait un recours en justice contre la FCC. On rappelle qu’il s’agit de cette dernière qui a scellé le sort de la marque en proclamant publiquement que la marque chinoise était une menace pour la sécurité nationale des États-Unis.

Huawei contre FCC

Le combat cette fois ci est orienté contre la FCC. En effet, Huawei dépose sa seconde plaite contre cette dernière, une action qui avait déjà été faite premièrement en mars dernier. Huawei accuse cette dernière de diffamation et assure que toutes les accusations de la FCC sont infondées et injustifiées. Le chef du service juridique de Huawei, Song Liuping, déclare que l’entreprise est accusée, pour des raisons personnelles. « Ils essaient de semer la peur à propos de Huawei. Ils utilisent des mots comme « backdoor » pour effrayer les gens, sans fournir la moindre preuve ». Mais encore, ce dernier ajoute « cette décision, tout comme la décision sur la liste des entités en mai, est fondée sur la politique et non sur la sécurité ». En tout cas, ce qui est sur, c’est que le dernier mot sera rendu par la Cour d’appel des États-Unis.

Cette seconde plainte témoigne du ras-le- bol de l’entreprise chinoise. Toutefois, entre elle et la FCC, c’est la justice qui aura le dernier mot.

Une seconde plainte pour Huawei contre l’administration Trump
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here