Twitter : le message parlant de « tuer des millions de français » publié par l’ancien Premier Ministre de Malaisie finalement supprimé

0

A la suite de l’attentat à Nice, l’ancien premier ministre de Malaisie a publié une série de messages sur Twitter estimant que les musulmans avaient « le droit de tuer des millions de français ». Le tweet allant à l’encontre des règles du réseau social a finalement été supprimé quelques heures après la publication.

Twitter

Ce 29 octobre à Nice, un nouvel attentat a frappé la France. Quelques jours après le meurtre de Samuel Paty, les réseaux sociaux se sont une nouvelle fois enflammés. L’ancien premier ministre de la Malaisie, Mahathir Mohamad, s’est vendu d’une série de messages dans lesquels il légitimait et appelait les musulmans à « tuer des millions de français ». Le message en question est resté affiché trois heures durant avant d’être enfin supprimé.

Tous les téléphones mobiles disponibles en comparatif sur MeilleurMobile

Cédric O avait demandé à Twitter de supprimer le compte incriminé

Comme vous pouvez vous en douter, un appel au meurtre publié sur le réseau social et venant d’un compte suivi par 1,3 millions de personnes ne respecte pas vraiment les règles de ce dernier. Dans un premier temps, le message a été simplement modéré expliquant qu’il contrevenait aux « règles relatives à la glorification de la violence », mais une fois l’avertissement lu, il était toujours accessible. Cela faisait probablement suite aux très nombreux signalements reçus.

De son côté, le Secrétaire d’Etat chargé au Numérique Cédric O avait demandé la suppression pure et simple du compte de Mahatir Mohamad. Au bout de trois heures, le tweet a finalement été supprimé par la plateforme, mais le compte est toujours actif. La plateforme Pharos de son côté avait déjà reçu des milliers de signalements sans avoir la capacité réelle de pouvoir supprimer les messages. Plus haut dans sa série de tweets, l’ancien premier ministre déclare qu’il faut punir les français, mais ceux-ci ne sont pas supprimés. Le même message publié sur Facebook a aussi été supprimé au bout de quelques heures d’après nos confrères de BFM Tech.

Twitter : le message parlant de « tuer des millions de français » publié par l’ancien Premier Ministre de Malaisie finalement supprimé
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here