[ TEST ] Skullcandy Crusher 360 : les basses au sommet

0

La marque américaine Skullcandy n’avait pas encore osé affronter directement les autres constructeurs sur le marché des casques audio haut de gamme. Après avoir roulé sa bosse dans la catégorie des produits milieu de gamme, la firme tente de percer dans le marché du premium avec le Skullcandy Crusher 360. MeilleurMobile a pu le tester et vous en fait un retour complet.

TEST Skullcandy Crusher 360
TEST Skullcandy Crusher 360

Marque : Skukllcandy
Produit : Casque audio Bluetooth
Connexion : Filaire & Bluetooth
Prix conseillé : 299 euros
Testé avec un Huawei P8 Lite 2017

Un emballage premium pour un produit du même acabit

Skullcandy

La boîte dans laquelle est proposé un produit en dit long sur la qualité intrinsèque de ce dernier. Rien qu’en observant la boîte du Skullcandy Crusher 360 on pourrait avoir une interprétation mitigée. Le paquetage est solide et très pratique, mais rien ne laisse présager de la qualité intrinsèque de ce dernier notamment au niveau du design. La boîte est solide mais aussi pratique, comme ce qui a été proposé avec le Crusher. En revanche, l’intérieur propose une très haute qualité avec d’un côté l’étui dans lequel se trouve le casque audio. Ce dernier intègre le port jack 3.5mm ainsi que le câble USB.

Le Skullcandy Crusher 360, un produit au design premium et élégant

Crusher 800x600 - [ TEST ] Skullcandy Crusher 360 : les basses au sommet

Le Skullcandy Crusher 360 a été travaillé durant plus de 2 ans par la firme américaine. L’objectif était de présenter un appareil haut de gamme sur tous les plans afin de rivaliser avec la concurrence déjà bien en place. Dans cet objectif, tous les aspects du casque ont été remis en cause à commencer par le design du casque audio. En comparaison par exemple avec le Crusher qui possédait un des caractéristiques bien plus modestes en terme d’aspect. En effet, le dernier appareil était joli, mais n’arrivait pas réellement à se démarquer dans le versant du design. L’édition proposée se pare d’une couleur noire assez élégante mais qui ne prend pas les rayures ni les traces de doigt.

C’est chose faite avec le Crusher 360 qui a fait le choix de mettre des mousses en simili-cuir sur les zones stratégiques du casques. Que ce soit sous l’arceau pour vos cheveux ainsi que pour chacune de vos petites oreilles. Chacun de ces zones de mousses sont suffisamment confortables pour que ces dernières tiennent durant une longue durée sans chauffer vos oreilles ni faire tomber vos cheveux. En ce qui concerne la solidité, le Skullcandy Crusher 360 a revu sa copie par rapport notamment au Hesh 3. Le casque audio se dote d’un arceau en métal pour une solidité à toute épreuve. Vous pourrez donc même maltraiter votre produit sans avoir à la casser.

Une ergonomie intelligemment repensée pour le sans-fil

Crusher 360

Ce qui a fait la grande force de tous les casques audio Skullcandy, outre la qualité, c’est la polyvalence d’usage de ses produits. Il est donc évident que le Skullcandy Crusher 360 allait se doter des mêmes qualité. La simplicité d’usage est donc de mise avec de belles améliorations de circonstances pour accroître l’ergonomie du casque. La principale innovation de ce dernier repose sur un alliage de deux points forts. Le premier c’est la forte de puissance des basses qui est la réelle signature des casques Skullcandy avec les bons matériaux du produit. Ainsi sur votre oreille gauche il est possible, en glissant votre doigt vers le haut, d’augmenter l’intensité des basses. Cela se traduit par une signalétique de leds qui monte au fur et à mesure. Petit conseil de notre part, si vous aimez les basses à pleine puissance, il vaut mieux l’utiliser pour de courtes périodes sous peine d’être désorienté, mais nous y reviendrons sur la qualité du son.

Skullcandy crusher 800x600 - [ TEST ] Skullcandy Crusher 360 : les basses au sommet

Bien entendu, ce n’est pas le seul moyen d’interaction avec le Skullcandy Crusher 360. Il se trouve aussi un petit bouton pour allumer le casque et en activer le Bluetooth. Ce dernier se trouve aussi sur le côté gauche. A droite, il y a un panneau de boutons qui vous servent à gérer la musique, les appels téléphoniques ainsi que le volume du casque, le tout exclusivement quand le casque est en Bluetooth. Sachez enfin que l’utilisation en filaire est elle aussi ergonomique puisqu’il y a un bouton d’interaction pour gérer le son mais aussi pour gérer les appels. Un petit regret tout de même sur la gestion de l’arceau qui est bien plus rigide. En effet, le casque, quelle que soit son réglage garde sa forme sans s’adapter à votre tête. Donc si vous aimez un peu plus de souplesse sur votre occiput, il vous faudra bien trouver votre réglage. En termes d’autonomie, le Crusher 360 vous propose une autonomie de 29 heures, mais elle peut monter jusqu’à 32 en fonction de votre usage.

Un son puissant, clair mais sensible aux distorsions

Skullcandy Crusher 360

En ce qui concerne le Skullcandy Crusher 360, la volonté de la firme américaine a été de travailler sur les points forts du Crusher Wireless comme base de travail. Bien entendu, le nouveau casque audio haut de gamme a aussi les faiblesses de son prédécesseur. Commençons par distribuer les bons points. A commencer comme nous l’avions évoqué plus haut par les basses qui sont réellement la signature de la marque Skullcandy. La très haute puissance des basses est tellement enivrante qu’elle peut en être dangereuse. En effet, à pleine puissance les vibrations sont telles que le casque en tremble sur vos oreilles. Cela s’explique par le niveau de pression sonore du casque qui atteint 105 décibels. C’est à haute intensité pour vos oreilles qui peuvent vous désorienter.

Crusher 360 (2)

En ce qui concerne la réponse en fréquence du casque celle-ci oscille de 5 Hz à 20 KHz. Malgré cela, le Skullcandy Crusher 360 souffre de distorsions qui parfois peuvent polluer l’écoute pour les puristes d’un son clair. En ce qui concerne l’impédance, c’est à dire la résistance du casque à la puissance proposée. Celle du casque audio est à hauteur de 32 Ohms, ce qui vous permet d’équilibrer au mieux les performances de l’appareil. En bref, les caractéristiques techniques du casque audio sont de belles qualité même si elles ne sont pas parfaites. Sachez qu’il y a aussi une technologie de réduction active de bruit afin de ne pas gêner l’entourage par votre son.

Le Skullcandy Crusher 360 face au Sony WH-1000XM3

Pour vous aider à évaluer les performances du Skullcandy Crusher 360, il faut le comparer avec la référence à l’heure actuelle qui est le Sony WH-1000XM3. Commercialisé sur une gamme de prix qui est sensiblement la même par rapport au casque américain.

Skullcandy Crusher 360

En ce qui concerne l’aspect général du casque Skullcandy vis à vis de la référence nippone, la qualité se trouve du côté américain. Exit le plastique, le Crusher 360 lui préfère le métal qui offre bien plus de garanties. Même dans l’aspect de la couleur, esthétiquement on trouve le Crusher 360 bien plus racé que le Sony WH-1000XM3. En ce qui concerne l’ergonomie, le Sony dispose d’un unique plus vis-à-vis du Skullcandy, c’est la possibilité de faire appel à Google Assistant.

Sony WH 1000MX3 600x600 - [ TEST ] Skullcandy Crusher 360 : les basses au sommet

La qualité du son quant à elle prouve une opposition de styles entre les deux marques. Le Sony WH-1000MX3 offre un belle qualité, mais performe notamment dans les aigus. A contrario, le point fort principal du Skullcandy Crusher 360 se trouve être l’excellent qualité des basses. A ce niveau là, c’est plus au niveau de votre demande qu’il vous faudra vous tourner. Chez MeilleurMobile, on a un petit faible tout de même pour le Skullcandy Crusher 360, même si la comparaison au Sony WH-1000MX3 est sujette à débat sur bien des points.

Il est possible de l’acheter sur la FNAC qui est l’un des seuls sites e-commerce à le mettre en vente.

[ TEST ] Skullcandy Crusher 360 : les basses au sommet
5 (100%) 1 vote
TEST Skullcandy Crusher 360

7.5/10

Skullcandy Crusher 360

Les Plus

  • L'ergonomie repensée pour l'usage nomade
  • La performance haut de gamme des basses
  • Un design très haut de gamme et confortable

Les Moins

  • Une certaine rigidité dans l'arceau
  • Le manque d'aigus et de polyvalence

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here