Test du Samsung Galaxy A7 par nos internautes

0

Vous voulez acheter le Samsung Galaxy A7 ? Qui de mieux qu’un utilisateur pour vous dire s’il faut l’acheter ou non ? Voici le test du A7 par un de nos internautes. 

Chez MeilleurMobile.com , chaque semaine, nous testons des nouveaux produits. En essayant d’être le plus objectif possible, nous donnons notre avis sur les nouveautés, pour savoir si elles valent le coup d’être acheté ou non. Mais le doute subsiste, est ce que nous sommes vraiment impartiaux ou non ? La question revient régulièrement sur nos réseaux sociaux. On vous le dit et le redit , nous ne sommes aucunement influencés par les marques lors de la rédaction de nos tests.

Pour confirmer cela, nous donnons régulièrement la parole à nos internautes sur des téléphones qu’ils ont en utilisation. Aujourd’hui, c’est Guillaume, qui a passé deux semaines avec le Samsung Galaxy A7 .

D’ailleurs, si vous voulez vous essayer à cet exercice, n’hésitez pas à nous contacter.

J’utilise le Samsung Galaxy A7 depuis une quinzaine de jours

Pour info, le Samsung Galaxy A7 est équipé d’un écran 5.5’’ full HD de type AMOLED. Il dispose d’une batterie de 2600 mAh (même capacité qu’un Galaxy S4), de 2 Go de mémoire vive et le tout est propulsé par un processeur maison : Samsung Exynos 5430 équipé de 8 cœurs avec une architecture big little, soit 4 cœurs cadencés à 1,3 Ghz et 4 cœurs à 1,8 Ghz. Il faut tout de même noter qu’il y a 2 versions du mobile, la deuxième étant équipée d’un snadragon 615 qui est aussi un octocore mais disposant de 4 cœurs cadencés à 1 ghz et 4 autres cœurs cadencés à 1,5 ghz. La deuxième version étant donc nettement moins puissante que la première. Bien sûr nous avons là un mobile 4G équipé comme il se doit en terme de connectivités. Nous trouvons aussi un port micro SD et il faudra vous équiper d’une nano sim pour l’utiliser.

J’ai eu en main la première version, soit celle équipée avec le processeur Exynos 5430.

Le Samsung Galaxy A7 est d’une finesse extrême

 

Le mobile est présenté dans une boite bleue toute simple. On ne peut d’ailleurs pas faire plus simple. Mais bon ce n’est pas tant la boite que son contenu qui nous intéresse.

Une fois la boite ouverte, nous tombons sur un mobile tout à fait élégant même très élégant. Disons que si vous vous appelez Mr Grey, le mobile ne jurera pas avec votre smoking hors de prix. Le design Samsung est bien présent, c’est une certitude, mais ici pas de plastique. Non, tout est en aluminium, les tranches, comme le dos. L’appareil photo ressort beaucoup par contre, j’ai peur qu’il ne se raye avec le temps. Une cover  sera certainement indispensable. En parlant de la cover, il y en a plusieurs de disponible, mais nous devons admettre que Samsung se fait plaisir sur son prix de vente puisqu’il faudra quand même débourser 50 € pour se la procurer. Malgré cela j’ai pris la peine d’en prendre une pour protéger le mobile et je dois admettre qu’elle est bien pensée et qu’elle ne grossit que très peu le téléphone.

Le Samsung Galaxy A7 est d’une finesse extrême : 6,3 mm. Je pense que cet amaigrissement s’est fait au détriment de l’autonomie. Si ma théorie est exacte, nous pouvons même parler d’anorexie. Mais je reviendrais sur le sujet dans la partie consacrée à la batterie.

L’écran, un des points forts du Galaxy A7

samsung galaxy a7 ecran

La qualité de l’écran est certainement un des points forts de ce Samsung Galaxy A7. Doté d’une résolution Full HD, (401 ppi sur cette diagonale), les pixels sont invisibles à l’œil nu.

Comme d’habitude avec Samsung, nous avons un écran AMOLED, nous retrouvons donc des noirs d’une profondeur infinie et des couleurs chatoyantes flattant bien la rétine. Personnellement, je n’ai aucun reproche à faire sur la qualité de cet afficheur.

Une réactivité au top !

 

Après plusieurs débats avec MeilleurMobile au sujet de ce Samsung Galaxy A7, nous n’avons toujours pas pu trouver de terrain d’entente.

Comme je le disais, j’ai en ma possession la version avec l’Exynos 5430 alors que MeilleurMobile a pris en main la version avec le Snapdragon 615. Deux processeurs totalement différents puisque le Snapdragon 615 est un processeur milieu de gamme alors que l’Exynos 5430 est plus un processeur haut de gamme, puisque c’est celui que nous retrouvons dans la Galaxy Alpha.

Les 2 processeurs ont donc un potentiel totalement différent. Disons que quand le Snapdragon tournera à plein régime il en restera encore sous le sabot du côté de l’Exynos 5430.

Il faut quand même noter, et c’est important pour se faire un ordre d’idées, que le Samsung Galaxy A7 (avec l’Exynos) fait des scores remarquables dans les benchmarks avec 49 885 points sur Antutu  (devant le Galaxy note 4 et le Meizu Mx4) et 3280 points en multi-core  sur Geekbench 3 (931 en single-core) à titre de comparaison, le dernier flagship de Google, le Nexus 6 fait 2974 points. Nous avons donc là un mobile tout à fait capable de faire une démonstration de force si nécessaire.samsung galaxy a7 trois coloris

Dans l’usage le Samsung Galaxy A7 équipé de l’Exynos 5430 offre une très bonne réactivité ; les applications s’ouvrent très rapidement et, l’interface est fluide ; les menus défilent sans accrochages.

Les pages web se chargent rapidement. Non vraiment, l’ensemble tourne comme une horloge.

En ce qui concerne l’interface, nous avons ici un terminal Android, mais, Samsung oblige, nous retrouvons l’interface Touchwizz. J’entends déjà certains hurler au scandale en entendant ce nom… rassurez-vous, Samsung nous a compris. Fini l’interface ultra lourde au widget météo hideux et avec une tonne d’applications inutiles d’installées. Touchwizz s’est offert une cure d’amaigrissement et c’est tant mieux, je trouve que c’est très réussi et agréable aussi bien à regarder qu’à utiliser.

Nous retrouvons Flipboard qui est intégré à l’interface par l’intermédiaire de magazine UX. Tout une page de l’écran d’accueil lui est consacrée et il ne sera pas possible de la supprimer. Est-ce utile, je ne sais pas. Personnellement je ne l’utilise pas, mais ce n’est pas non plus dérangeant.

La bonne surprise du Samsung Galaxy A7 , son appareil photo

Venons-en maintenant à l’appareil photo du terminal. Attention roulements de tambour… je le trouve excellent. C’est une réelle surprise. Je possède un Huawei Ascend Mate 7 en parallèle de ce mobile et clairement le Samsung Galaxy A7 le surpasse sur ce point. Les clichés sont nets, détaillés, et de qualité. Même en basse luminosité. Alors certes nous ne sommes pas au niveau d’un Galaxy S6 ou d’un IPhone 6 mais nous ne sommes pas non plus dans la même gamme de prix.

Samsung propose plusieurs modes de photos comme le mode GIF, un mode sport, HDR, nuit… de façon à toujours avoir les meilleurs clichés en fonction des conditions de prise de vues.

N’espérez pas partir en week-end sans votre chargeur

samsung galaxy a7 blanc

Maintenant vient la batterie. Avec la même capacité de batterie que le Galaxy S4 (2600 mAh), mais avec un écran plus grand et un processeur plus performant, je m’attendais au pire.

Hé bien c’était sans compter l’optimisation de Samsung. Optimisation logicielle, mais aussi optimisation au niveau des composants, puisque l’Exynos 5430 est gravé en 20 Nm à titre de comparaison, le Snapdragon 805 qui équipe les Galaxy note 4 et Nexus 6, est gravé en 28 Nm.

Samsung indique que le procédé de gravure permet d’économiser 25% d’énergie.

Concrètement, il sera possible de tenir la journée en utilisation normale, peut-être pourrez-vous rajouter une demi-journée en l’utilisant un peu moins, mais n’espérez pas partir en week-end sans votre chargeur.

Je dois admettre que je suis un peu déçu. Mais comme je le disais plus haut, je viens d’un Huawei Ascend Mate 7 et comparer l’autonomie d’un mobile équipé d’une batterie de 2600 mAh avec un autre équipé d’une batterie de 4100 mAh relève du domaine de l’impossible.

Samsung aurait peut-être pu monter à 3000 mAh, je pense que le résultat aurait été nettement plus convaincant.

Un smartphone servant aussi à… téléphoner

samsung galaxy a7 tranche

Un smartphone servant aussi à… téléphoner je ne pouvais pas faire l’impasse sur ce point. Ici pas grand-chose à signaler, les conversations se déroulent sans problème, les SMS sont reçus et expédiés comme il se doit.

Par contre je ne sais pas si c’est moi qui possède un modèle défectueux, mais le haut-parleur est absolument infernal lors d’une conversation téléphonique. Pour que tout le monde comprenne, j’imagine que vous voyez le bruit strident que peut faire une enceinte quand on approche un micro ? Hé bien le Samsung Galaxy A7 (du moins mon modèle) fait le même bruit, les interférences en plus.

Conclusion

Nous voici donc à la fin de ce compte rendu. Je crois que le moins que l’on puisse dire sur le Samsung Galaxy A7, c’est qu’il va diviser les foules. Personnellement, excepté l’autonomie un peu faiblarde, je l’adore.

Après il faudra prendre garde à bien prendre le modèle équipé de la puce Exynos et non du Snapdragon 615. Vous n’aurez pas du tout les mêmes performances mais vous payerez le mobile au même prix.

En ce qui concerne le prix : on le trouve autour de 469 € dans le commerce. En ce moment (jusqu’au 30/09/2015) Samsung propose une offre de remboursement de 70 € pour l’achat de ce produit, ce qui ramène son prix à 399 €.

Je trouve personnellement que c’est un prix, assez juste, s’il s’agit de modèle avec Exynos. Nous avons un très beau mobile, très élégant et puissant.

En revanche s’il s’agit du mobile avec le Snapdragon 615 vous pouvez trouver l’Alcatel Onetouch Idol 3 5.5 à 200 € moins cher. Je pense que dans ce cas, l’achat n’est pas pertinent. Sauf si vous êtes prêt à payer un design 200 €.

 > voir la fiche technique du Samsung Galaxy A7

Points positifs

  • Bel écran
  • Très bonne fluidité
  • Touchwizz allégé
  • Excellente finitions
  • Bon appareil photo

 

Points négatifs

  • Appareil photo qui ressort beaucoup
  • Autonomie limite
  • Cover un peu chère
  • 2 modèles différents dans le même corps, au même prix mais avec des performances différentes.
Test du Samsung Galaxy A7 par nos internautes
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here