Taxe GAFA : les géants du web protestent et évoquent une discrimination

0

La taxe GAFA imposée par le gouvernement français a du mal à passer chez les géants du web qui s’insurgent protestent collectivement.

Taxe GAFA : les géants du web protestent et évoquent une discrimination
Les GAFA s’insurgent contre la nouvelle taxe française

La taxe GAFA est une nouvelle mesure fiscale prise par le gouvernement français. Comme son nom l’indique, elle vise les géants du web exerçant en France. Les dispositions évoquent une imposition de 3 % sur le chiffre d’affaires des entreprises du numérique, dont le CA dépasse les 750 millions d’euros dans le monde et 25 millions d’euros en France. La loi a été adoptée définitivement en juillet dernier et apparemment, elle ne plait pas aux entreprises concernées.

La taxe GAFA ne passe pas chez les géants du Web

La taxe GAFA instaurée dans l’Hexagone ne touche pas que Google, Amazon, Facebook ou Apple. Elles sont une trentaine d’entreprises à être concernées. La plupart sont américaines, mais parmi elles se trouvent également la firme française Criteo et le géant chinois Alibaba. Bien évidemment, toutes sont obligées de s’acquitter de l’impôt de 3 % sur le chiffre d’affaires. Pourtant, bon nombre de groupes américains se plaignent du caractère « discriminatoire » de la loi française, comme le rapporte France Info.

Les services du représentant au commerce américain ont ainsi décidé d’auditionner les plaignants à Washington afin qu’ils puissent donner leur voix sur le sujet. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils n’ont pas du tout mâché leurs mots. Le nouveau texte français a été attaqué sur tous les fronts : « impôt discriminatoire », « précédent troublant », « rupture brutale des règles longuement établies » … Certains ont également attaqué la rétroactivité de la loi, mais aussi que le fait que les GAFA soient soumis à une « double taxation ».

Que pensez-vous de cette info ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires.

Taxe GAFA : les géants du web protestent et évoquent une discrimination
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here