Spotify, quand la hausse du nombre d’abonnés rime avec précarité financière

0

Les chiffres récemment publiés par Spotify concernant ses résultats du second trimestre 2018 sont assez déconcertants. D’un côté, le nombre de ses utilisateurs payants a franchi le cap des 83 millions, et d’un autre côté, l’entreprise a enregistré une perte colossale de 394 millions de dollars.

Spotify
Spotify

Le géant suédois du streaming audioSpotify, reste le leader mondial de son secteur avec deux fois plus d’abonnés qu’Apple Music. Cependant, la firme a du mal à engranger des bénéfices. Parmi ses 180 millions d’inscrits, 83 millions sont maintenant payants. Il est donc difficile d’imaginer comment une aussi grande plateforme a pu se trouver dans une telle situation financière des plus délicates. Le principal responsable n’est autre que le modèle économique du site. 79 % de l’argent généré par la plateforme sont consacrés aux droits d’auteurs et aux royalties. Les 21 % qui restent sont encore répartis entre les salaires, le marketing, les impôts et les différentes charges.

Spotify devrait bientôt remonter la pente

Le directeur général de Spotify, Daniel Ek, a annoncé qu’une stratégie est déjà élaborée dans le but de remédier au problème. Il a fait part de son objectif d’attirer beaucoup plus d’artistes. Ainsi, le nombre d’utilisateurs continuera de grimper et le géant du streaming musical aura plus de chances de vendre ses offres de promotion ainsi que ses dispositifs de management d’audiences payants. Toutefois, la plateforme devrait rester vigilante vis-à-vis de la concurrence car Apple Music, qui a déjà plus de 40 millions d’abonnés payants, se montre redoutable avec son taux de croissance de 5 %, contre seulement 2 % pour Spotify. D’ailleurs, l’enseigne à la pomme a déjà réussi à détrôner le géant suédois aux États-Unis.

Que pensez-vous de ce paradoxe au niveau des chiffres publiés par Spotify ? Le leader de la musique en streaming réussira-t-il à accumuler des bénéfices dignes de son standing ? Laissez-nous votre commentaire !

Spotify, quand la hausse du nombre d’abonnés rime avec précarité financière
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here