Maj : Huawei explique qu’HarmonyOS n’est pas « qu’une simple copie » d’Android

0

Le système d’exploitation HarmonyOS est développé par Huawei en réponse aux sanctions américaines. D’après Ars Technica qui a été le système d’exploitation à la loupe, celui-ci est une copie d’Android.

HarmonyOS

Vous n’avez pas pu passer à côté du conflit opposant Huawei à l’administration américaine. Depuis mai 2019, le constructeur chinois est placé sur liste noire économique, le coupant de ses partenaires américains. Depuis les smartphones Huawei ne peuvent plus être utilisés sur le système d’exploitation Android. La décision a donc été de développer son propre OS nommé HarmonyOS. Celui-ci passé au crible de chez Ars Technica, ne serait qu’une simple copie d’Android. Avec une procédure d’inscription assez fastidieuse.

MAJ du 04/02/2021 : En réponse à cet article, Huawei a envoyé à MeilleurMobile le communiqué suivant.

« Conçu à partir de la technologie distribuée de Huawei, HarmonyOS est un tout nouveau système d’exploitation spécialement pensé pour répondre aux nouveaux besoins d’un avenir où des objets connectés variés seront massivement interconnectés. Ce système d’exploitation peut être déployé à la demande sur une grande variété d’appareils et s’adapter avec une grande flexibilité à différentes ressources logicielles et applicatives. 

Tout en garantissant le strict respect de toutes les règles applicables aux ressources libres de droits, HarmonyOS tire parti d’un grand nombre de ressources libres de droits tierces, dont Linux, pour accélérer le développement d’une architecture complète.

Bien que certains éléments de l’interface utilisateur EMUI 11 soient conservés dans la version bêta actuellement proposée aux développeurs, HarmonyOS sera lancé avec une toute nouvelle interface utilisateur en même temps que les prochains smartphones Huawei. Le programme de développement bêta est toujours en cours et nous sommes heureux de recevoir les commentaires des développeurs et des partenaires qui travaillent à nos côtés pour donner vie à notre vision « Tous scénarios ».

Tous les téléphones Huawei disponibles en comparatif sur MeilleurMobile

HarmonyOS sera t-il en mesure de supplanter Android ?

Lorsque cet OS a été annoncé par Huawei, la promesse faite par Richard Yu était de présenter un système d’exploitation différent d’iOS ainsi que d’Android. Pour le moment, HarmonyOS n’est déployé que sur les objets connectés de Huawei et devrait faire son arrivée sur les téléphones d’ici 2021. Le site Ars Technica a fouillé les documents qui font la sève de l’OS développé par l’entreprise chinoise. Après étude de son kit de développement et d’une inscription fastidieuse, il semblerait que l’ensemble de données ou « fork » ressemblerait identique à celui d’Android.

Dans les faits, rien d’illégal n’est fait par Huawei puisqu’il est possible d’exploiter le fork d’Android. Pour rappel, Amazon avait effectué la même chose pour son Fire OS mais sans succès pour la firme de Jeff Bezos. Dans les faits, l’interface de navigation EMUI ressemble à ce qui existe sur Android 10. Le constructeur chinois a donc travaillé sur la version open-source du logiciel de Google. Selon le journaliste Ron Amadeo, la procédure pour installer HarmonyOS est très procédurière. Vous devez fournir une copie de carte de crédit, ainsi qu’un duplicata de votre passeport. Le journaliste, ayant fourni de faux documents, a vu sa procédure être validée en deux jours. C’est une méthode habituelle en Chine, par exemple pour créer un compte de League of Legends, il faut fournir une pièce d’identité valide.

L’ambition de Huawei avec HarmonyOS est de fournir 200 millions de smartphones. Reste à savoir si le constructeur chinois pourra être compétitif face aux années d’expériences chez Google.

Source : Ars Technica

Maj : Huawei explique qu’HarmonyOS n’est pas « qu’une simple copie » d’Android
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here