Réseau Free Mobile : la polémique continue

2
Après avoir été remise en cause par les opérateurs concurrents, la qualité du réseau Free Mobile suscite de nouveau la polémique d’après un rapport demandé par le ministre Eric Besson.

Free Mobile Orange

 

Un rapport qui remet en cause la couverture de Free Mobile

Nous évoquions il y a quelques jours l’annonce de l’Autorité des Télécoms (Arcep) qui affirmait que le réseau  Free Mobile remplissait bien ses obligations réglementaires en termes de couverture de la population française. Mais Eric Besson, le ministre de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numėrique, a demandé de son côté à l’ANFR (Agence Nationale des Fréquences) un autre rapport. Ce rapport indique que les méthodes utilisées par l’Arcep n’étaient pas adaptées au cas de l’opérateur Free Mobile.

 

Le réseau d’itinérance Orange préféré au réseau Free Mobile ?

En effet, lors des tests réalisés par les agents de l’Arcep, les mobiles utilisés étaient bloqués sur le réseau Free Mobile. Avec ces mobiles, il est donc impossible de basculer sur le réseau Orange, comme cela est prévu par l’accord d’itinérance signé entre les deux opérateurs. Cependant, les abonnés Free Mobile sont équipés de mobiles non bloqués, qui peuvent donc basculer d’un réseau à l’autre en fonction de l’endroit où ils sont situés. L’AFNR a donc mené ses propres tests  qui conclut que « seules 70% des stations de Free Mobile en émission sont entrées spontanément en interaction avec le mobile portant une carte SIM Free Mobile« .

L’AFNR précise également dans son rapport préliminaire que « la couverture théorique reflète mal la réalité du fonctionnement d’un réseau hybride (…) reposant très largement sur l’itinérance. Il reste néanmoins simple pour Free Mobile de remédier rapidement à cette situation, puisqu’il suffit à l’opérateur de modifier quelques paramètres dans son réseau pour rétablir la préférence de ses terminaux pour son infrastructure propre« .

Le ministre a depuis réagi à ce rapport en estimant que « le calcul de la couverture effective d’un réseau est un sujet très important pour l’aménagement numérique des territoires. On ne peut pas d’un côté fixer des obligations de couverture très élevées, et de l’autre adopter une méthode de calcul de la couverture trop souple« .

 

Un fonctionnement qui respecte les règles ?

Reste à savoir maintenant si Free Mobile respecte ses engagements en procédant de cette manière. « L’Arcep a toutes les cartes. Elle a la capacité d’aller voir dans les livres d’Orange. Elle peut ouvrir le capot » confie-t-on à l’AFNR. Rendez-vous le 29 mars  lors de la remise du rapport final pour connaître les mesures prises par l’Arcep.

 

Et vous ? Êtes-vous satisfait de la couverture du réseau Free Mobile ?

 

footer_actu2

Réseau Free Mobile : la polémique continue
Noter cet article

2 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here