Quand les sanctions prises par les Etats-Unis contre Huawei… n’affecteront pas du tout la Chine !

0

Les mesures de protectionnisme prises par Donald Trump contre Huawei et l’économie chinoise, n’influencent que peu les ressources du pays. En effet, la construction des mobiles Huawei nécessite le recours à l’industrie d’autres pays, parmi lesquels figurent les Etats-Unis.

Quand les sanctions prises par les Etats-Unis contre Huawei… n’affecteront pas du tout la Chine !
Quand les sanctions prises par les Etats-Unis contre Huawei… n’affecteront pas du tout la Chine !

Il est impossible aujourd’hui de ne pas être au courant des tensions qui sont nées entre les Etats-Unis et la Chine, notamment en ce qui concerne le dossier Huawei. Le fabricant de smartphones low cost est en effet accusé de tentative d’espionnage sur les pays d’occidents. La marque Huawei s’en est trouvée très affectée, à tel point que les principaux fournisseurs de matériaux et de réseaux n’ont plus souhaité travailler avec elle.

Huawei en guerre contre le reste du monde

Il faut dire qu’en matière de téléphonie mobile, Huawei se place parmi les géants du secteur. Bien déterminée à doubler les leaders mondiaux du secteur, Samsung et Apple, la marque chinoise propose des modèles hauts de gamme à très faible coût.

La guerre qui lui est livrée en raison d’une éventuelle tentative d’espionnage a contraint Huawei à faire de gros efforts envers les pays d’occidents. Ainsi, le responsable de la marque a été contraint de proposer à de nombreux gouvernements de conclure un accord de non espionnage, par lequel la marque s’engageait à ne pas organiser de mesures d’espionnage dans le cadre de l’utilisation de ses smartphones. Malgré ces propositions, les Etats-Unis continuent leurs mesures de protectionnisme et font tout ce qui est en leur pouvoir pour ralentir la progression de Huawei chez les consommateurs.

Voir aussi >> Huawei a déjà livré 100 millions de smartphones en 2019

Des mesures de protectionnisme qui n’affectent pas la Chine

Les mesures de protectionnisme mises en place par Donald Trump sont censées faire pression sur Huawei et l’économie chinoise, d’une manière plus générale. Or, le circuit de création des smartphones et l’achat des matières premières ne se font pas uniquement en Chine. De la sorte, le protectionnisme mis en place par Donald Trump pourrait désavantager d’autres pays.

On s’aperçoit ainsi, lorsqu’on étudie le tableau de répartition des achats de matières premières concernant le Huawei P30 Pro, que 53,2% des pièces du téléphone sont achetées au Japon, et 34,4% de ces dernières en Corée du Sud. La Chine, en revanche, ne participe à la création du Huawei P30 Pro qu’à hauteur de 4,9%. La politique de Donald Trump défavorise donc le Japon et la Corée du Sud, mais pas la Chine.

Un protectionnisme en défaveur des Etats-Unis ?

Il est étonnant de lire que Donald Trump souhaite effectuer un protectionnisme étatique en défavorisant les produits Huawei, lorsqu’il ressort de l’étude que 0,9% de la production du téléphone est issue des Etats-Unis. Au total, en termes de prix, c’est 16% de la valeur du téléphone (soit 59$ sur les 263$ que coutent la production du P30 Pro), qui sont produits aux Etats-Unis.

Or, en défavorisant cette production, les Etats-Unis se tirent une balle en pleine jambe, puisque leur économie est également mise à contribution pour la construction des produits Huawei. L’avenir nous dira si Donald Trump souhaite atténuer les mesures prises contre la Chine et en particulier Huawei, ou si à l’inverse, ces dernières vont s’intensifier afin de protéger les marques nationales.

Quand les sanctions prises par les Etats-Unis contre Huawei… n’affecteront pas du tout la Chine !
3.3 (66.67%) 3 votes

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here