Publicité « trompeuse » : Orange s’attaque à Free

0

Une campagne de mails de Free destinés à ses abonnés en dégroupage partiel a enragé Orange car pour l’opérateur de Stéphane Richard, c’est une publicité « trompeuse ».

Publicité "trompeuse" : Orange s'attaque à Free
Orange voit rouge devant les mails de Free

Orange a clairement vu rouge face à la campagne d’emailing de Free. Dans ces courriers électroniques, l’opérateur de Xavier Niel conseille ses abonnés d’abandonner le dégroupage partiel pour le dégroupage total. Pour rappel, ceux qui sont en dégroupage partiel ont un forfait internet chez Free et une ligne téléphonique chez Orange. En faisant ça, ces clients ne payeront pas les 17.96 euros par mois de l’abonnement d’Orange mais pour ce dernier, c’est une publicité « trompeuse ».

Orange a voulu traîner Free devant la justice

« L’opérateur historique Orange a confirmé que dès le mois de novembre 2018, il va cesser l’installation des lignes analogiques (dégroupage partiel), c’est pourquoi nous vous invitons dès maintenant à procéder à votre migration, pour continuer à pouvoir utiliser votre Freebox sans interruption de service », voici comment se termine le mail de Free adressé à ses abonnés et c’est cette phrase qui a posé problème. L’opérateur de Stéphane Richard a affirmé que le service n’allait absolument pas être interrompu. S’il compte arrêter de proposer de nouvelles lignes fixes RTC à partir du 15 novembre prochain, la téléphonie fixe est un service qui sera toujours disponible avec les box.

Après avoir demandé une mise en demeure de Free, l’opérateur historique a eu le droit à une première rectification du mail : « À la demande de l’opérateur Orange, nous vous communiquons la précision suivante : au 15 novembre 2018, Orange procédera uniquement à l’arrêt de commercialisation sur support cuivre (RTC) de ses offres d’abonnement téléphonique fixe, lit-on. Ce changement est sans aucune conséquence pour les offres que vous auriez souscrites auprès d’Orange. ». Sauf que ce n’est pas encore assez pour l’opérateur historique. Celui-ci a donc décidé de faire appel à la justice. Pour calmer le jeu, Free fera un troisième mail plus précis.

Que pensez-vous de cette affaire ? Dites-le nous dans les commentaires !

Publicité « trompeuse » : Orange s’attaque à Free
2.5 (50%) 2 votes

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here