Pourquoi certains sénateurs américains souhaitent interdire l’utilisation de Tik Tok par les membres du gouvernement ?

0

Selon les deux sénateurs, l’application chinoise Tik Tok peut poser un problème en terme d’espionnage. En effet, ces derniers soupçonnent l’application d’être utiliséé par le Parti communiste chinois pour l’espionnage. Voici quelques précision sur ses accusations.

Tik Tok

Pourquoi les sénateurs accusent Tik Tok d’espionnage ?

Josh Howley (sénateur du Missouri) et Rick Scott (sénateur de Floride) ont fait une proposition de loi, le 12 mars, afin d’interdire Tik Tok. Cette interdiction concerne les appareils du gouvernement américain. Des failles concernant la confidentialité des données avaient été révélées en janvier. C’est dans un communiqué de presse que le sénateur Josh Hawley a fait part de ses inquiétudes concernant les données de ses utilisateurs. Selon lui, certains membres du conseil d’administration de l’application sont des membres du Parti communiste chinois. L’application est tenue de fournir des informations à Pékin concernant les données de ses utilisateurs. De plus, ce dernier affirme que Tik Tok a admis faire de la collecte de données personnelles. Ces données comprennent les messages, les photos ainsi que la géolocalisation.

Astuces confinement : brancher son smartphone sur sa TV 

Comment réagit Tik Tok face à cette proposition de loi ?

Selon CNet, Tik Tok a répondu à l’accusation en précisant qu’un « centre de transparence » allait ouvrir aux États-Unis, à Los-Angeles. L’ouverture est prévue pour le mois de mai. Ce centre traitera des politiques de modération dans un premier temps puis de la confidentialité des données privées, dans un second temps. Un porte-parole de l’application a précisé comprendre les inquiétudes des deux sénateurs cependant le logiciel mettra tout en œuvre pour instaurer le dialogue afin de pouvoir expliquer ses politiques. Le porte-parole précise, également, que le centre permettra à des experts, ne faisant pas partie de Tik Tok, de pouvoir comprendre le fonctionnement de l’application. En comprenant par exemple le code source, la politique, de confidentialité, de sécurité, mais également de modération. Il faut rappeler que si cette loi voit le jour, l’application ne serait plus utilisée par les membres du gouvernement américain. Cette interdiction ne concernerait pas seulement ce logiciel, mais toucherait aussi les autres applications de Bites Dances (maison mère).

Source : CNet

Pourquoi certains sénateurs américains souhaitent interdire l’utilisation de Tik Tok par les membres du gouvernement ?
3 (60%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here