Plus de 4000 produits dangereux et illégaux vendus sur Amazon

0

Ce sont 4152 produits dangereux ou non conformes qui ont dû être retirés de la marketplace d’Amazon. Selon le Wall Street Journal, l’entreprise ne se serait pas suffisamment investie dans le contrôle de sa place de marché.

Amazon fait évoluer son service

Si vous êtes adepte de l’achat en ligne, il y a de fortes chances que vous soyez déjà passé par Amazon. Et pour cause, il s’agit du plus grand supermarché en ligne dans le monde. Avec une place importante en Europe comme en outre-Atlantique, Amazon peut se vanter de proposer des articles de toutes sortes. Ainsi, que ce soit pour l’alimentation, les vêtements, les instruments de musique, les livres, les équipements high-tech ou autre, il s’agit d’une adresse incontournable du web. Pour accroître encore plus son succès, l’entreprise a décidé d’y inclure un Marketplace où les marchands tiers peuvent y mettre en vente leurs produits. Petit bémol : ces derniers ne sont pas toujours assurés et ne sont pas, non plus, toujours de bonne qualité. La dernière enquête menée par Wall Street Journal met en avant ses failles.

Des produits illégaux et dangereux sur Marketplace

Dans cette enquête, le site e-commerce américain est accusé de mettre en vente des milliers de produits dangereux ou non conformes. En effet, le Wall Street Journal pointe du doigt un grand nombre de produits avec des taux de plomb ou de cadmium 400 fois supérieurs à la moyenne autorisée (ce qui n’est pas vraiment peu). Et les chiffres sont d’autant plus perturbants lorsqu’on sait que ce sont plus de 4152 produits qui sont concernés par ce problème. Et ces produits sont issus de diverses catégories : des jouets aux équipements de moto en passant par les médicaments.

Les vendeurs tiers sont les premiers responsables

Cette situation est surtout causée par l’initiative d’Amazon de donner une place aux marchands tiers, depuis 1999. En effet, ce sont surtout ces derniers qui sont responsables de la vente de ces produits illégaux, dangereux et non conformes. Néanmoins, Amazon entrave à la réglementation aux Etats-Unis car la plupart des produits vendus sur cette marketplace sont expédiés de Chine à des grossistes américains. Pour rappel, l’e-marchand a pu faire une recette de 42,7 milliards de dollars grâce à la commissions et les services de ses vendeurs, l’année dernière. Dans un communiqué de presse, l’entreprise a tenu à se défendre en assurant qu’elle a investi plus de 400 millions de dollars dans un service qui a permit de garantir la conformité, l’authenticité et la sûreté de chaque produit. Un investissement qui n’est même pas à la hauteur de 1 % de ses bénéfices. Alors, même si Amazon a réagi rapidement en retirant les produits pointés du doigt ou en modifiant la description des pages produits de ces derniers, le Wall Street Journal pense que si ce dernier s’était investi un peu plus, ces failles n’auraient même pas eu lieu d’être.

Plus de 4000 produits dangereux et illégaux vendus sur Amazon
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here