Play Store : suppression des applis qui collectaient les données personnelles

0

Google a supprimé 98% des applications qui collectaient les données d’appels et de SMS en 2019. Une opération qui vise à préserver davantage les utilisateurs de sa plateforme.

Google Play Store 896x600 - Play Store : suppression des applis qui collectaient les données personnelles

Dans sa course contre les applications aux activités douteuses, Google continue de gagner du terrain. Dans le but de protéger les données personnelles de ses utilisateurs, Google a supprimé 98% des applications qui collectaient les données d’appels et de SMS des utilisateurs. L’information a été dévoilée dans un communiqué par les soins de l’entreprise américaine. Et c’est dans un billet de blog nommé « Comment nous avons combattu les mauvaises applications et les développeurs malveillants en 2019 », que cette dernière explique comment il s’y est pris. Les applications qui ont été retirées par le service Play store collectaient les données sans raison et/ou s’en servaient à des fins malhonnêtes. Une activité sévèrement punie par Google qui a décidé de contrer ces dernières.

Google à la chasse des mauvaises applications

En fin de l’année dernière, Google avait décidé de faire de sa plateforme, un endroit plus sécurisé pour ses utilisateurs. Pour ce faire, il devait veiller à l’éradication des applications qui ne respectaient pas les conditions de sécurité qu’elle avait déployées. De sorte, Google assure avoir bloqué 790.000 applications qui violaient ses règles de confidentialité et de respect des données avant leur mise à disposition sur le Play Store. Les 2% d’applications restantes, laissées par Google n’étaient pas dangereuses. En effet, ces applications collectent les données personnelles des utilisateurs afin de continuer à fonctionner. La firme montre ainsi qu’elle a fait un travail de recherche avant de bloquer ou de supprimer les autres 98%.

Google travaille dur afin d’offrir une meilleure plateforme à ses utilisateurs. Victime de plusieurs malwares dans le passé, la firme se veut plus ferme dans la traite des mauvaises applications. En déclarant ce haut pourcentage, l’entreprise chercher à conforter son public.

Play Store : suppression des applis qui collectaient les données personnelles
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here