Google chrome part à la chasse des fichiers dangereux

0

L’entreprise Google va à partir du mois d’Avril mener une nouvelle politique de lutte contre les fichiers dangereux au sein de son navigateur web Google Chrome.

google chrome chromebook - Google chrome part à la chasse des fichiers dangereux

Google part à la chasse des fichiers dangereux au sein de son navigateur web. Il s’agirait de supprimer les contenus mixtes, qui sont en réalité des fichiers non sécurités chargés sur des pages HTTPS. Dans un calendrier dévoilé il y a quelques jours par la firme américaine, Google expose de manière transparente son ambition concernant les fichiers non sécurisés. Une ambition noble qui ne peut que être apprécié par les utilisateurs. Dans son calendrier, la lutte contre les mauvais fichiers va commencer avec Chrome 82 dans un peu plus de deux mois. On sait d’ailleurs que l’opération commencera avec les versions bureau du navigateur (Windows, macOS, Chrome OS et Linux). Il s’agira ensuite de poursuivre après avec la version 83 de Chrome sur Android et iOS en juin.

Google va élargir son champs d’action

Autres que les fichiers non sécurisés démarrés sur des pages sécurisées, Google mentionne le blocage d’autres fichiers dans son communiqué. Ainsi le blocage concernera tout aussi bien les archives, les images, les vidéos, les fichiers audio et tout autre fichier considéré comme éventuellement dangereux. Google élargie ainsi son champs d’action. Dès avril, quand un utilisateur voudra télécharger un fichier mixte, un message d’alerte lui sera envoyé. Toutefois en juin, la plateforme bloquera automatiquement ces pages. Il ne sera ainsi plus possible d’avoir accès à ce types de dossiers. On rappelle que cette démarches vise à donner une meilleure protection aux utilisateurs et a éviter que ces derniers soient confrontés à des programmes malveillants.

Mener une nouvelle politique contre les fichiers dangereux est décidément une bonne démarche de la part de l’entreprise américaine. Il nous arde d’être en Avril afin de voir les premiers résultats de ce dispositif.

Google chrome part à la chasse des fichiers dangereux
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here