Une plainte contre la série Netflix : les nouvelles aventures de Sabrina

0

Une statue de Baphomet est au cœur de la plainte portée par le temps satanique à l’encontre de Netflix et la Warner Bros. Le 26 octobre, la plateforme mettait en ligne les nouvelles aventures de Sabrina. Reboot de la série de notre enfance, bien plus sombre et prônant Satan et ses adorateurs. Le temple réclame la somme de 150 millions de dollars de dédommagements.Mais m

Les nouvelles aventures de Sabrina
Les nouvelles aventures de Sabrina

Sabrina est de retour sur Netflix. Loin de l’image de petite sorcière toute mignonne, la nouvelle héroïne doit choisir entre le bien et le mal. Cette nouvelle version est sombre, un brin dérangeante et fait parler d’elle pour de diverses raisons. La première étant cette plainte posée par le temple satanique pour un vol de statue.

Une statue au centre de la plainte contre la série Netflix

Le 26 octobre, le service de VOD Netflix nous présentait sa nouvelle série phare : les nouvelles aventures de Sabrina. Attendue par de nombreux fans, le reboot des comics Sabrina est loin de la série de notre enfance, ou une jeune sorcière toute gentille vivait des aventures toutes mignonnes avec un chat parlant nommé Salem, entourée de ses tantes et de son amoureux.

Satanisme, cannibalisme, la nouvelle version très dark de notre sorcière est bien plus sombre que l’original. Personne ne s’attendait à ce qu’elle soit dans la tourmente et en pleine polémique pour une statue. Ce n’est pas tous les jours qu’une série américaine se voit attaquée par une église sataniste pour un vol mettant en scène Satan lui-même.

En effet une statue de Baphomet, déité du temple apparaît dans la série. Celle-ci, placée au cœur de l’académie des sorcières, serait la même que les satanistes vénèrent. Moitié homme, moitié bouc, entouré de deux enfants, elle est quasiment identique à celle protégée légalement par le Temple.

Une question d’image

Le 29 octobre via son compte Twitter, le co-fondateur et porte-parole du temple satanique Lucien Greave a fait part de sa décision, de porter plainte contre la Warner Bros et la plateforme Netflix pour plagiat. Cette statue, ayant été conçue et protégée légalement par le temple Satanique, celui-ci pense être en droit de réclamer sa disparition de la série. Or, rien n’est moins sûr aux USA, puisque l’église satanique n’est pas en odeur de sainteté dans ce pays si religieux.

Pour Lucien Greave, cette plainte n’aurait rien à voir avec un potentiel côté pécuniaire, mais surtout avec l’image que véhicule la série. Le temple ne souhaitant pas y être associé en quoi que ce soit. La crainte du porte-parole est tout simplement que les messages envoyaient par la série ne donnent de fausses idées du culte. L’utilisation de ce symbole dans le contexte d’une école de sorcellerie, ainsi que le meurtre ternit l’image de la statue Baphomet. Sans oublier, toujours d’après, Lucien Greave, qu’il serait dérangeant de mettre ces fausses idées dans la tête de leurs jeunes adhérents.

Il reste étonné que l’on puisse être surpris par cette plainte, prenant en exemple d’autres monuments religieux comme les mosquées ou le meurtre de masse des Juifs. Connaissant la justice américaine, toute cette histoire pourrait finir devant un tribunal donc la suite au prochain épisode.

Que pensez-vous de cette news ? Dites-le nous dans les commentaires !

Une plainte contre la série Netflix : les nouvelles aventures de Sabrina
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here