Philips versus Fitbit et Garmin : la guerre des technologies !

0

Sur le marché des wearables il existe deux grands acteurs Fitbit et Garmin. Philips, qui n’est pourtant pas un des principaux géants du marché, accusent ses deux concurrents de vol de technologie. Voici quelques éléments de l’affaire.

Philips

Pourquoi Philips accuse Fitbit et Garmin de vol de technologie ?

Philips a saisi l’US International Trade Commission (commission en charge du commerce aux Etats-Unis). Cette dernière a donc ouvert une enquête. L’accusation n’est pas à prendre à la légère puisqu’il s’agit de propriété intellectuelle. Fitbit et Garmin ne sont pas les seuls à faire l’objet de la plainte déposée auprès de la commission américaine de commerce. En effet, Ingram Micro, Inventec Appliances, mais également, Maintek et Computer sont visés par cette dernière. Le groupe et sa filiale nord-américaine ont donc déposé une plainte à l’encontre des géants des wearables selon Gizmodo. Il semble que la plainte porte sur 4 brevets du domaine des smartwatch de Philips, selon The Verge. Ces brevets concernent essentiellement les fonctions de suivi de mouvement ainsi que les alertes.

Quelles sont les compétences de Philips concernant les montres connectées ?

Lors d’un communiqué, Philips a confié à Gizmodo, avoir mené des négociations pendant 3 ans pour des accords de licence avec Garmin et Fitbit. Le groupe exprime, sur le site, son souhait de faire respecter la propriété intellectuelle. De plus, la marque avance un autre argument quelque peu surprenant au vu de la position occupée par Garmin et Fitbit. Le groupe hollandais insiste sur les investissements faits dans la recherche et le développement pour le secteur des wearables. En effet, en 2016, Philips avait lancé une smartwatch axée sur la santé. Cependant, cette dernière n’a pas convaincu les utilisateurs de montres connectées. La montre offrait la possibilité d’avoir des conseils personnalisés après avoir analysé le rythme cardiaque ou encore la respiration et les calories dépensées. Cette montre n’est plus commercialisées actuellement, or le constructeur hollandais reste présent dans le domaine des objets permettant l’amélioration du sommeil ou encore la surveillance des signes vitaux des malades. En réponse à cette plainte Fit Bit, s’est défendu dans Reuters. C’est lors d’un communiqué que la société a contesté les accusations de Philips. Selon elle, cette plainte n’est pas fondée et ne serait que la conséquence de l’échec de Philips dans le domaine du wearable. Philips n’a d’ailleurs pas contre-attaqué ce communiqué.

Source : Gizmodo

Philips versus Fitbit et Garmin : la guerre des technologies !
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here