Microsoft : une mise à jour forcée pour Windows 10

5

Stop Windows 10

Certains utilisateurs ont été choqués de voir que Microsoft ne leur laissait plus le choix: ils doivent migrer de force.

Depuis quelque temps, Microsoft a déployé son nouveau système Windows 10. Ce dernier est donc en circulation annoncée, jusqu’au 29 juillet prochain gratuitement. Mais depuis quelques semaines, vous avez sûrement constaté que l’éditeur ne vous laissait plus le choix.

Microsoft : tour de force ?

D’autant plus que, quand la fenêtre apparaît, elle se fait intrusive. Il n’est absolument pas possible d’utiliser sa machine. Aucun autre bouton n’est proposé pour fermer la fenêtre (pop-up) et vaquer à ses activités.

Pourtant la firme de Redmond affirme qu’elle n’a absolument rien changé. Son de cloche, qui indignent utilisateurs et experts. Et de toute manière, même sans ça, tous les jours, votre PC vous rappelle que « vous êtes en retard, vous n’avez pas encore migré vers Windows  10 ! ». Avant de rajouter le lendemain, alors que vous regarder la rediffusion de votre match de basket, « hey, c’est maintenant, ou….!? »

Bref, quoi qu’il en soit, ce bashing devient insupportable et très irritant pour tous les usagers de Windows 10 (sauf ceux qui ont migré vers la version 10 évidemment), qui pourrait perdre en image de marque et nuire à leur réputation.  En début de semaine, quelques alertes de certains clients, aussi, prévenaient de la mise à jour automatique, juste en fermant la fenêtre.

Ceci dit, l’oeuvre ou pas de Microsoft, Tous les clients de l’éditeur n’ont pas tous eu la même chose. Par ailleurs, il existe des outils pour stopper cette mise à jour, notamment Never 10. Si vous n’avez pas le courage, il faudra s’armer de patience, le 29 juillet n’est pas tout à fait tout de suite.

A lire aussi : 

Windows 10 Mobile devrait bientôt reconnaître vos empreintes digitales

Windows 10 installé sur 300 millions d’appareils !

Vous avez subi une mise à jour intempestive ? Windows 10 s’est immiscé dans votre machine sans votre autorisation ? Partagez-nous votre malheur en laissant un commentaire.

Microsoft : une mise à jour forcée pour Windows 10
3.1 (62.86%) 21 votes

5 COMMENTAIRES

  1. Voilà, juste un petit exercice de style histoire d’inverser les rôles et imaginer un dirigeant de Microsoft face à un artisan employant leur propre méthode !

    – « Bonjour Monsieur, je suis Jean DUPONT de la société DUPONT et Fils, peintures en bâtiment. C’est nous qui avons refait les peintures extérieurs et intérieurs de vos locaux « Microsoft France ».

    – « Oui, tout à fait, je me rappelle de vous : beau travail au passage, cela nous convient parfaitement. Vous désirez ? »

    – « Et bien c’est pour vous dire que l’on va venir très bientôt tout refaire »

    – « Ha bon, mais on m’a rien demandé ! »

    – « Vous inquiétez pas, c’est totalement gratuit »

    – « Haaaa, alors si c’est gratuit, pourquoi pas. Et on peut choisir les motifs, couleurs ou autre ? »

    – « Ben non ! C’est nous qui choisissons pour vous. Mais on sait faire, vous inquiétez pas »

    – « Mais c’est quelles couleurs que vous allez mettre, j’aimerais quand même savoir »

    -« Ça c’est la surprise du chef, mais pas de problème, si ça vous convient pas vous pouvez revenir en arrière, c’est garantie ! ».

    – « Ok, je suis rassuré alors. Autre question : ça va pas perturber mes employés pendant leur travail : vous savez on fait des trucs hyper importants chez Microsoft et faudrait pas que ça modifie notre planning ainsi que le fonctionnement du matériel dans nos espaces de travail »

    – « Là c’est plus compliqué, faudra bouger les bureaux, enlever des cloisons et en mettre d’autres à certains endroits. Mais tout est déjà pensé à votre place : je vous l’ai dit, on est des pros et on sait ce qu’il faut faire mieux que vous. La couleur rose bonbon et le vert kaki délavé iront très bien dans votre architecture »

    -« Hahahahaha ! Vous avez de l’humour vous ».

    – « Mais je ne rigole pas : c’est ce que vous aurez comme couleurs ».

    – « Hein !!! Mais j’en veux pas de vos couleurs moi »

    – « Trop tard, elles ont déjà été livrées la semaine dernière. Votre réceptionniste a signé le bon de livraison et tout est en stock dans votre sous-sol. Et puis franchement, il y a trop de bleu ici, faut être dans l’air du temps mon vieux, rester dans le coup et être à la dernière mode ; ceux qui gardent leur vieille peinture, c’est des loosers»

    – « Ha non alors, reprenez votre marchandise, on n’en veut pas, ce n’est pas ce que l’on veut ».

    – « Je veux bien les reprendre aujourd’hui, mais dès demain une nouvelle livraison arrivera quand même : c’est automatique ».

    – « Je laisserai la consigne au quai de livraison de la refuser, voilà tout »

    – « Le réceptionniste est à notre solde. Vous pouvez toujours en changer, on a le double des clés de tous vos locaux, alors…. »

    -« Mais… c’est pas possible ça ! Vous n’avez pas le droit ! »

    – « Si j’ai le droit. C’est écrit dans le contrat que vous avez signé il y a 3 ans, article 43bis, paragraphe 57 ter, alinéa 18. »

    – « J’ai signé ça moi ?!? »

    – « Oui-oui, vous l’avez signé »

    – « Je vous empêcherai de repeindre quoi que ce soit »

    – « Pas grave, on viendra la nuit ; et même dans la journée d’ailleurs : on a déjà un commando de peintre infiltré dans votre personnel : je vous l’ai dit, tout est planifié et programmé d’avance ».

    -« Vous avez dit tout à l’heure que l’on peut revenir en arrière si cela ne nous convenait pas : alors je vous le dit maintenant : ça nous convient pas »

    -« Impossible ! Pour revenir en arrière, faut que déjà que les nouvelles peintures (et bien entendu l’abattage et la construction des nouvelles cloisons) soient en place. »

    -« Me voilà coincé alors… et c’est long pour revenir en arrière ? Et tout sera vraiment comme avant ? »

    – « Revenir en arrière sera vraiment très rapide, c’est garantie, on a tout prévu. Par contre, dans de très rares cas, enfin, disons pas trop souvent, tout redevient comme avant : ça dépend si vous êtes manuel ou pas»

    -« Manuel ou pas ? »

    -« Oui, pour manier les pots de peinture et les pinceaux que l’on vous fournira si vous choisissez le retour-arrière. Par contre les parpaings et le ciment ne sont pas fournit pour remettre les cloisons : c’est à votre charge ça. »

    – « Mais c’est pas possible !!! »

    -« Si c’est possible, la preuve ».

    -« On peut vraiment pas refuser ? Allez, soyez sympa, on va perdre beaucoup de temps, de l’argent, et peut-être des données importantes : y a une astuce pour que les travaux ne se fassent pas ?

    -« Bon, vous êtes un brave type, je vais essayer de vous aider : regardez les poches de mon jeans ; si vous m’indiquez en moins de 10 secondes laquelle arrête les travaux, vous aurez gagné. »

    « Heuu…. pffff… la poche arrière droite, elle est pleine et bien visible »

    -« PERDU !!! C’était la mini-poche avant-droite, celle qu’on ne voit pas beaucoup et que personne n’utilise. Bon, on attaque donc les travaux immédiatement. »

    -« Comment ça immédiatement !!???!!! »

    -« Ha oui, je vous l’ai pas dit : si vous tentez le « jeu des poches » et que vous perdez, et bien c’est un accord tacite pour lancer les travaux dans la foulé. Bon, affaire conclue, j’appelle mes ouvriers et vais repérer où mettre les panneaux publicitaires et les webcams »

    – « Panneaux publicitaires !!! Webcams !!! Mais c’est chez nous ici, vous n’avez pas le droit !!! »

    – « Bien sûr que si j’ai le droit : article 87, paragraphe 32 b ; tout est écrit noir sur blanc, et vous l’avez accepté. Mais promis, c’est juste pour voir si vous ne touchez pas aux peintures, et puis aussi pour que les cabinets d’architecture intérieur et des bureaux d’étude puissent savoir comment vous travaillez, rien de confidentiel ne sera divulgué, c’est promis. Allez, je file, j’ai Google, Apple et Androïde à voir encore aujourd’hui».

  2. Très bon mais malheureusement vrai.
    Moi, j’ai acheté un nouveau PC évidemment avec Windows 10; j’ai bien essayé de modifier les paramètres et j’ai désactivé tout ce que j’ai pu de trop intrusif à mon goût, en revanche, impossible de gérer et choisir les mises à jour à installer ou non. La seule possibilité et de modifier l’horaire d’installation. On ne sait même pas quelle mise à jour, ils veulent installer!
    Alors tous les deux jours, je repousse la mise à jour jusqu’à ce que j’oublie et qu’elle se fasse toute seule.
    Quelqu’un sait-il comment contrer ce processus?

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here