MediaTek est le plus grand fournisseur de puces en 2020 mais a toujours mauvaise réputation

0

Le fondeur MediaTek a dépassé son rival américain Qualcomm en 2020. Le fondeur taïwanais a fourni 358 millions de puces aux constructeurs de mobiles. Le revers de la médaille est une réputation toujours aussi basse pour le fondeur en Occident.

MediaTek

Sur le marché mondial des processeurs, plusieurs écoles s’affrontent. Plusieurs constructeurs proposent leurs propres équipements. C’est le cas de Samsung et Apple sur les appareils haut de gamme. L’autre alternative sont les fournisseurs spécialisés. Chaque année, l’américain Qualcomm et le taïwanais MediaTek se livrent une bataille féroce. En 2020,  l’entreprise asiatique a remporté la manche avec 358 millions de processeurs délivrés et 27,2 % de parts de marché. D’après un sondage mené par Android Authority, la popularité des téléphones avec de tels processeurs reste basse en Europe.

MediaTek a vendu 100 millions de puces supplémentaires mais reste assez impopulaire

D’après une étude menée par Research Counterpoint, le fondeur taïwanais a vécu un exercice 2020 couronné de succès. 358 millions de puces ont été expédiées chez les différents constructeurs. Par rapport à l’an dernier, c’est une croissance de 47,8 % qui est enregistrée. En 2019, c’était 238 millions d’unités vendues un peu partout dans le monde. La bonne santé de l’entreprise coïncide avec la performance de Xiaomi en 2020. La marque chinoise est devenue le troisième vendeur de téléphones à l’échelle mondiale avec une gamme Redmi très populaire. Des appareils comme le Redmi Note 9 sous processeur MediaTek ont connu une forte popularité.

De son côté, la marque américaine Qualcomm reste une marque de confiance pour les téléphones plus côtés. En témoigne son dernier processeur Snapdragon 888, déjà disponible sur les meilleurs téléphones Android du marché. Au total, les constructeurs chinois et leur bonne santé sont les principaux vecteurs de croissance pour MediaTek. Pourtant le site Android Authority a lancé un sondage auprès de son lectorat. Les téléphones sous processeur asiatiques ont mauvaise presse. 65% des sondés déclarent ne pas vouloir acheter un tel appareil en 2021. L’explication réside dans le fait que l’entreprise taïwanaise n’équipe que des téléphones entrée de gamme. Elle fournit des performances moindres par rapport à Qualcomm.

Source : Android Authority

Tous les téléphones Android disponibles en comparatif sur MeilleurMobile

MediaTek est le plus grand fournisseur de puces en 2020 mais a toujours mauvaise réputation
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here