MAJ : l’UFC-Que-Choisir et le CLCV attaquent les opérateurs sur les forfaits 5G

0

Le site UFC-Que-Choisir a rendu son verdict concernant le nouveau réseau mobile. Elle recommande de ne pas encore souscrire à un forfait 5G tant les informations autour sont encore floues chez les opérateurs.

forfait 5G Orange

La 5G est arrivée en France depuis quelques semaines. Depuis les opérateurs majeurs ont déployés et mis en avant leurs offres pour découvrir la nouvelle génération d’internet mobile. Certaines villes ont ainsi vu des antennes être installées et activées pour faciliter le lancement du réseau mobile. A Paris ou même à Lille, un débat citoyen a été lancé repoussant la 5G. De son côté, l’organisme UFC-Que-Choisir rabroue les opérateurs avec leurs offres. Souscrire à un forfait 5G n’est pas recommandé par ce dernier.

Tous les forfaits mobile disponibles en comparatif sur MeilleurMobile

Forfait 5G : l’UFC-Que-Choisir dénonce le flou engendré par les opérateurs

Le reproche principal effectué repose dans la cartographie du déploiement de la 5G. Dans son analyse, l’organisme s’en prend surtout à SFR et Bouygues Telecom. Sur les cartes d’antennes 5G mises en avant par les deux firmes, il est impossible de savoir pour l’usager quelles bandes de fréquences sont utilisées. De 3.5 Ghz à 2100 Mhz, la différence est gigantesque notamment en terme de débit et c’est ce qui pourrait engendrer une baisse de prestations.

Parmi les opérateurs français totalement transparents, Orange est salué puisqu’il semble respecter les prérogatives réclamées. Pour ce qui est du forfait 5G Free, l’organisme explique son prix aussi bas par le fait que toutes les antennes de la firme sont calibrées pour fonctionner à 700 MHz. En revanche, la firme ne communique pas le fait que cela offre une vitesse de connexion bien moindre qu’annoncée. La conséquence de cette enquête est que l’UFC-Que-Choisir à décidé de lancer une procédure en justice à l’encontre des trois opérateurs incriminés : Free, SFR et Bouygues.

Enfin, l’organisme s’est aussi rapproché de l’Arcep et du secrétaire d’état au Numérique Cédric O. Le but serait de créer une réglementation claire et précise afin de garantir aux consommateurs des informations fiables.

MAJ du 23 décembre 2020 : l’organisme met également en demeure Orange pour des pratiques commerciales trompeuses. En effet l’opérateur a mis à jour sa carte ne révélant en rien les différences de débit sur sa carte 5G. Le CLCV a également déposé une plainte à l’encontre de SFR et Orange pour son catalogue de forfaits 5G.

Source : Site de l’UFC-Que-Choisir

MAJ : l’UFC-Que-Choisir et le CLCV attaquent les opérateurs sur les forfaits 5G
2.5 (50%) 2 votes

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here