Les Français n’ont pas confiance aux objets connectés

1

Les objets connectés sont devenus présents partout. Deux tiers des Français se méfient de ces appareils selon une étude.

Objets connectés

Dans un mode où la protection des données personnelles est devenue un véritable combat, beaucoup n’ont pas confiance à toutes ces technologies qui font de plus en plus partie du quotidien. Si les mordues de technologies s’intéressent davantage aux objets connectés, certains s’en méfient. Cela se comprend puisque les objets connectés permettent aux grandes firmes de récupérer des données personnelles.

Deux tiers des Français auraient peur des objets connectés. C’est ce que révèle le rapport d’une étude menée par Internet Society et Consumers. L’enquête suggère que 71 % des Français se méfient des ces produits. 83 % des Français veulent des produits qui respectent la vie privée des utilisateurs.

Tout le monde veut des objets connectés

Les Français ne sont pas les seuls à s’inquiéter concernant les dangers que représentent les objets connectés. Internet Society et Consumers a mené l’étude dans 7 pays sur des milliers de personnes. 55 % des individus sondés ont estimé que ces produits sont dangereux et qu’il impacte sur la vie privée. 53 % des sondés précisent que ces produits constituent une véritable menace pour la sécurité des données personnelles. Beaucoup souhaitent que les constructeurs des objets proposent des produits qui respectent la vie privée des utilisateurs. En effet, en proposant des produits qui respectent les données personnelles, les utilisateurs réticents à l’idée d’acheter des objets connectés auront plus confiance. La sécurité est un critère non négligeable. C’est ce que souligne Andrew Sullivan, Président/PDG d’Internet Society. La confidentialité des utilisateurs est aussi un point essentiel. Dans un avenir proche, les consommateurs espèrent que les fabricants d’objets connectés travaillent sur la réalisation de produits garantissant le respect de la vie privée.

Partagez dans les commentaires votre avis sur cette étude !

Les Français n’ont pas confiance aux objets connectés
4 (80%) 1 vote

1 commentaire

  1. en particulier dans le monde du travail, la fuite de données personnelles et leur exploitation abusive suscite des craintes, mais le développement des objets connectés soulève aussi de nombreuses questions relatives aux facteurs psychologiques d’acceptabilité : crainte d’intrusion dans la vie personnelle et d’atteinte à la vie privée, inquiétude sur la surveillance constante et minutieuse de la présence, des efforts et de la rapidité de travail à seule fin d’accroitre la productivité avec le sentiment de dépossession partielle de soi et d’espionnage permanent : http://www.officiel-prevention.com/sante-hygiene-medecine-du-travail-sst/appareils-de-mesure/detail_dossier_CHSCT.php?rub=37&ssrub=152&dossid=576

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here