Les boutiques sans caisses Amazon Go sont à la traîne

0

Le projet d’Amazon Go, qui devait mettre en place des boutiques sans salariés, bat de l’aile à cause de plusieurs difficultés. Dans ces conditions, il n’est pas certain que la marque puisse le faire fonctionner au cours de l’année 2020.

Boutique Amazon Go
People walk by the Amazon Go brick-and-mortar grocery store without lines or checkout counters, in Seattle Washington, U.S. December 5, 2016. REUTERS/Jason Redmond – RTSUU23

Avez-vous déjà entendu parler d’Amazon Go ? Ces boutiques sans caisses ont créé la polémique dès leur annonce par la firme, qui s’était vu accusée d’une concurrence sévère envers les boutiques traditionnelles et les emplois qu’elles créent. Le concept est simple : pour faire ses courses, il suffit de se connecter sur son compte Amazon depuis son smartphone, et de scanner soi-même les produits que l’on achète. Dans la boutique, un important système de capteurs et de caméras permettent de contrôler les achats afin d’éviter les vols.

Une ouverture en 2019 ou 2020 qui devra être décalée

Le projet proposé par Amazon était d’ouvrir ce nouveau genre de boutiques en 2019 et en 2020. Visiblement, son développement a pris un peu de retard et le plan commercial d’Amazon ne remporte pas le succès espéré ! En effet, selon The Verge, le développement des boutiques Amazon sans employés ne se développement pas aussi vite qu’espéré.

Une faible progression du projet Amazon Go

Ce sont des documents internes à l’entreprise qui mettent la puce à l’oreille. Alors qu’Amazon souhaitait ouvrir 56 boutiques Amazon Go en 2019, seules 14 se sont ouvertes aux Etats-Unis (dont 18 étaient déjà construites). L’objectif de 156 boutiques, espéré pour l’an prochain, ne devrait donc pas être atteint. Amazon espérait un chiffre d’affaire équivalent à 639 millions de dollars, chiffre qui, on l’imagine, ne sera pas atteint non plus par la marque.

Une polémique grandissante à l’encontre d’Amazon

On ne peut pas dire qu’Amazon soit véritablement une société ouverte à la création d’emploi ! Pour le e-commerce, l’entreprise travaille énormément à l’automatisation des chaines de livraison, du passage de la commande aux derniers mètres de livraison. Désormais avec Amazon Go, c’est l’automatisation des boutiques sans personnel qui va se développer.

La nouvelle est loin de plaire à l’opinion publique, qui sait combien le commerce représente d’emploi dans chaque pays développé. L’initiative d’Amazon fait certes avancer la technologie d’un point de vue pratique, mais de nombreuses personnes y sont réticentes en estimant qu’il s’agira là d’une régression de la société.

Des locaux non adaptés à la mise en place d’Amazon Go

L’autre problème auquel est confronté Amazon pour son projet, est l’adaptation des locaux commerciaux. Sans employés, Amazon Go fonctionnera principalement à l’aide de caméras et de capteurs, qui nécessitent une hauteur de plafond très importante. Or, sur les quelques boutiques déjà construites dont bénéficie Amazon Go, les plafonds sont mal adaptés à ces exigences. Il faudra donc prévoir des travaux supplémentaires afin d’adapter les locaux à la vente directe sur smartphone.

L’autre problème à prendre en compte tient à l’éloignement des locaux Amazon Go des entrepôts Amazon, dans lesquels sont stockés l’ensemble des produits vendus. Si la marque souhaite rendre son projet viable, il sera probablement nécessaire de décentraliser le stockage des produits en construisant des antennes plus proches des locaux de distribution. En bref, si l’idée d’Amazon semblait prometteuse, il n’est pas certain que sa mise en place soit aussi facile que prévu.

Les boutiques sans caisses Amazon Go sont à la traîne
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here