Le réseau 5G de Huawei visé par le Royaume-Uni et la France

0

L’équipement télécom de Huawei était l’une des raisons pour lesquelles la marque chinoise restait confiance sur le marché. Il est désormais dans le viseur des autorités de régulation en France et aux Etats-Unis.

Huawei 5G

Ce lundi 6 juillet, l’Agence nationale de sécurité des systèmes informatiques a signalé que les autorisations d’exploitations des opérateurs français partenaires de Huawei seraient restreints. Un sérieux coup pour le constructeur chinois qui subit un nouveau revers. Selon les informations du site Bloomberg, le Royaume-Uni se pencherait aussi vers un contrôle renforcé des équipements de la marque.

Tous les forfaits mobiles illimités disponibles sur MeilleurMobile

Huawei surveillé de toutes parts à la demande des Etats-Unis

A l’heure actuelle, il n’y a que trois entreprises qui sont capables de fournir aux opérateurs télécoms des équipements compatibles au réseau mobile 5G. Ericsson, Nokia et Huawei sont donc en concurrence. Dans une interview donnée au journal Les Echos, Guillaume Poupard, le directeur général de l’Anssi explique qu’il n’y aura pas de bannissement à l’encontre du constructeur chinois. « Nous les incitons à ne pas y aller car c’est un peu le sens naturel des choses. Ceux qui l’utilisent déjà, nous délivrions des autorisations dont la durée varie entre trois et huit ans. » Dans l’opération, deux marques seraient lésées : SFR et Bouygues.

A l’heure actuelle, les deux opérateurs utilisent les équipements de la marque chinoise pour leur réseau 4G et cherchent à s’appuyer dessus pour le déploiement de la 5G. Pour Huawei le coup est rude. D’autant plus que de l’autre côté de la Manche, il semblerait que le Premier Ministre Boris Johnson prenne des mesures assez similaires. D’après Bloomberg, les sanctions américaines qui obligent le constructeur à ne plus utiliser de technologies crées aux Etats-Unis forcera la marque à utiliser des équipements peu fiables. La conséquence est que la sécurité du réseau mobile ne sera tout simplement plus assurée. Dans la ville de Londres, la firme chinoise peut déployer la 5G avec un plafonnement de 35 % du marché total sans avoir accès au coeur du réseau ni a des sites sensibles.

Source : France Info

Le réseau 5G de Huawei visé par le Royaume-Uni et la France
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here