Le point sur les interminables enchères 5G en Allemagne

0

Le déploiement des blocs 5G en Allemagne a commencé quelques mois avant le calendrier français. Cependant, les nouvelles ne sont pas très bonnes pour l’autorité de régulation allemande : les enchères relatives au dernier des 41 blocs durent encore et encore.

5G

En matière de déploiement de la 5G, l’Allemagne était un peu en avance sur la France. Les enchères relatives à la diffusion de la 5G s’y poursuivent depuis maintenant 11 semaines. La France, qui commencera les siennes au cours de l’automne, a bien du souci à se faire en constatant les difficultés d’avancement de son voisin européen.

Le dernier bloc restant disponible aux enchères

En réalité, les enchères relatives à la 5G sont d’ores et déjà bien avancées en Allemagne. Sur les 41 blocs que se sont disputés les opérateurs, seul le dernier reste aux enchères. Le problème, c’est que ce dernier y reste depuis plusieurs semaines.

L’Allemagne compte, comme en France, quatre opérateurs, que sont Deutsche Telekom, Telefonica, Vodafone et United Internet. Ces derniers se disputent le dernier bloc de 3,6 GHz depuis plusieurs semaines maintenant, à tel point que le prix des enchères a dépassé les 6 milliards d’euros.

L’Autorité de régulation des télécoms presse le pas

Face à ces enchères incessantes, qui durent depuis bien trop longtemps, l’Autorité allemande de régulation des télécoms a décidé de presser le pas et de poser de nouvelles conditions pour ces enchères. En effet, au cours de ces 4 dernières semaines, les enchères ne sont montées que de 300 millions, sur les 6,33 milliards qui ont été investis jusqu’à présent. L’objectif de l’Agence allemande est d’éviter les petites surenchères qui font perdre du temps au sujet du déploiement de la 5G dans le pays.

Désormais, le seul minimal d’enchère est fixé à 13 millions d’euros pour le bloc de 3,6 GHz. Chaque tour est également limité à 50 minutes, alors qu’ils ne l’étaient jusqu’à présent qu’à hauteur de 60 minutes. L’Autorité de régulation souhaite donc des décisions de surenchères plus importantes financièrement, et prises plus rapidement. De cette manière, elle espère que les opérateurs passeront moins de temps à se disputer le dernier bloc 5G.

Le déploiement de la 5G bloquée pour le moment

Il faut dire que la situation est assez déplaisante pour les autorités allemandes. Si les 40 autres blocs ont été disputés dans les meilleures conditions, le dernier bloc fait l’objet de surenchères incessantes, bloquant ainsi tout le protocole d’installation de la 5G. On comprend donc pourquoi les autorités allemandes souhaitent presser le pas, afin de débloquer un déploiement qui dure depuis bien trop longtemps maintenant.

Le point sur les interminables enchères 5G en Allemagne
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here