L’affaire France Télécom prend un autre tournant

0

Le tribunal a déclaré que les 130 000 salariés de France Télécom pourraient être en mesure de demander réparation à la société française de télécommunications, Orange.

orange france telecom - L'affaire France Télécom prend un autre tournant

Le tribunal a rendu son verdict ce 20 décembre passé en ce qui concerne l’affaire France Télécom. Et ce verdict ayant reconnu coupable l’entreprise de télécommunication, pousse cette dernière à dédommager ses employés. On rappelle que le groupe était au milieu d’un scandale assez important lié au harcèlement moral. Ainsi, ce dernier a été condamné à payer 75 millions d’euros. Mais ce n’est pas fini. En effet, la firme pourrait payer encore deux milliards d’euros selon les calcules du quotidien français les Échos. Toutefois, ce calcule n’est pas tout à fait exact mais correspond au nombre totale des salariés, si tous décident de porter plainte. Ainsi, France Télécom devra débourser la somme de deux milliards si tous ses salariés quémandent un dédommagement.

France Télécom condamné à payer le prix fort

L’affaire ne se résume pas simplement à une question d’argent. On rappelle que à part la somme de 75 millions d’euros et les deux milliards que la firme risque de déverser si tous ses salariés demandent réparation, il y a autre chose. Les trois ex-dirigeants le PDG, le DG et le DRH, sont condamnés à un an de prison, dont huit mois avec sursis, et 15 000 euros d’amende. La firme, consciente de sa culpabilité, a notamment déclaré ne pas faire appel de cette décision. Et pour une touche de précision, il faut savoir que ce n’est pas tous les salariés d’Orange qui pourront demander un dédommagement. En effet il faut être en poste du 1er janvier 2007 au 31 décembre 2008 afin d’obtenir cette fameuse réparation. Un détail qui n’inclut pas tous les employés.

Ce verdict du tribunal permet de rendre justice au victimes et punir sévèrement les personnages principaux de cette histoire.

L’affaire France Télécom prend un autre tournant
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here