La Chine s’en prend à Apple et son App Store

0

Alors que Huawei est dans le viseur des Etats-Unis, la Chine s’attaque à Apple. La firme à la Pomme voit son magasin d’applications être amputé de plusieurs milliers de logiciels.

Chine Apple

Depuis l’arrivée de Donald Trump à la tête du gouvernement américain, une guerre commerciale sans merci est en cours avec la Chine. La principale cible des attaques de l’administration Trump est le constructeur de smartphones Huawei. Ce n’est pas tout puisque d’autres figure des nouvelles technologies chinoises comme TikTok ou WeChat ont été la cible de sanctions. Les principales accusations à l’encontre de ces marques se basent à propos d’un éventuel espionnage pour le compte de la Chine. L’Empire du Milieu semble avoir répliqué en s’attaquant à Apple et son App Store.

Tous les smartphones de la marque à la Pomme en comparatif sur MeilleurMobile 

Apple se voit amputé de 47 000 applications sur son App Store en Chine

De nouvelles sanctions ont été prononcées il y a quelques jours par Donald Trump notamment à l’encontre de Huawei. Cette fois, la réponse de Pékin ne sait pas faite attendre selon le média The Information. Le gouvernement chinois s’est attaqué à tous les flous juridiques qui profitait à Apple et qui touche particulièrement l’App Store. En effet afin de pouvoir être autorisées en Chine, ce genre de plateformes doivent se placer sous la couverture d’une entreprise chinoise. Or le magasin d’applications de la firme a souhaité s’affranchir de cette contrainte en négociant avec la Chine.

Or les sanctions de l’administration Trump ont fait changer d’avis le gouvernement chinois qui ne tolère plus les passes-droit d’Apple. Au total, ce serait 47 000 applications qui auraient étés supprimées de l’App-Store en Chine. Cela concerne surtout les jeux mobiles payants ainsi que les free-to-play contenant des achats au sein du jeu. De plus, d’après un sondage effectué en Chine, de nombreuses personnes préféreraient se séparer de leur iPhone plutôt que de devoir désinstaller l’application We Chat. Un nouveau revers pour la firme à la Pomme dont la popularité est clairement remise en cause en Chine.

Source : The Verge

La Chine s’en prend à Apple et son App Store
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here