L’UFC Que Choisir lance une action de groupe contre Free Mobile

0

L’UFC-Que Choisir souhaite lancer une action de groupe contre l’opérateur Free Mobile à cause des locations de smartphone, souvent facturées trop cher.

L’UFC Que Choisir lance une action de groupe contre Free Mobile
L’UFC Que Choisir s’attaque à Free Mobile

Free Mobile a lancé depuis 2013 les offres de location de smartphone avec engagement sans forfaits mobiles. L’opérateur a décidé de proposer ces offres parce qu’il ne souhaitait pas suggérer à ses clients l’achat d’un téléphone « subventionné » par un abonnement avec engagement. L’association de consommateurs, l’UFC-Que Choisir estime que Free Mobile a l’habitude de facturer des frais de non-restitution exagérés. Pour l’opérateur, cela est justifié par le fait que les abonnés ne renvoient pas les téléphones après la fin du contrat ou encore que les smartphones sont endommagés. Selon l’association, Free Mobile fait tout pour soutirer des frais supplémentaires aux abonnées qui louent des smartphones. L’UFC-Que Choisir précise que l’opérateur ne tient pas compte des réclamations de ses abonnés alors que la plupart ont présenté l’accusé de réception de l’envoi des smartphones. Pour dénoncer cette pratique de Free Mobile, elle a décidé de lancer une action de groupe.

Free Mobile : des frais de non-restitution abusifs

De nombreux abonnés se sont déjà plaints de la pratique de Free Mobile. L’UFC-Que Choisir veut prendre les choses en main pour que l’opérateur abandonne cette facturation exagérée. Dans un communiqué, l’association explique que Free doit fournir des preuves pour démontrer que les abonnés n’ont pas réellement restitué les smartphones loués, avant de faire usage de son droit de facturer des frais de non-restitution. Elle précise que Free ne prend pas compte de l’ancienneté et de l’état du smartphone avant de facturer les clients. Ce qui explique que les frais sont quasiment du même montant pour toutes les victimes.

Voir aussi >> Freebox Delta : 100 000 abonnés en l’espace de deux mois

Les personnes intéressées par l’action de groupe menée par l’UFC-Que Choisir peuvent s’inscrire via un formulaire. Avec cette action, l’association s’attend à ce que Free Mobile dédommage les abonnés qui ont été facturés injustement. Selon Free, l’UFC-Que Choisir veut « avant tout l’opportunité de faire une nouvelle procédure afin de faire sa propre communication, plutôt que de s’occuper des vrais problèmes des Français ». Il explique que « la facturation de la pénalité de non-restitution est appliquée lorsque les terminaux sont restitués en mauvais état de fonctionnement ».

Partagez dans les commentaires votre avis sur cette pratique de Free !

L’UFC Que Choisir lance une action de groupe contre Free Mobile
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here