Jack Ma : la Chine pourrait finalement nationaliser le groupe Alibaba

0

L’étau autour de Jack Ma semble se resserrer à vue d’oeil. Le parti Communiste chinois chercherait à nationaliser le groupe Alibaba alors que l’homme d’affaires n’a plus fait d’apparition publique depuis le mois d’octobre.

Alibaba

Le fondateur du groupe Alibaba et par extension du site Aliexpress est dans l’oeil du cyclone ces dernières semaines. Lors d’un discours critiquant vertement le système économique pris par le gouvernement chinois, Jack Ma s’est attiré les foudres de Pékin. Depuis, le businessman a disparu des radars depuis, essayant de faire profil bas et d’éviter les sanctions plus drastiques.

Tous les téléphones de marque chinoise disponibles en comparatif sur MeilleurMobile

Alibaba repris en main par la Chine : l’ultime sanction pour Jack Ma ?

D’après les informations publiées par l’International Business Times, les grandes manœuvres serait lancées pour le parti Communiste chinois. Au cours du mois de novembre, celui-ci a demandé à Jack Ma de faire profil bas pour l’avenir. Dans le même temps le groupe Ant, appartenant a Alibaba s’est vu refuser son entrée en Bourse, perdant une manne potentielle de 37 milliards de dollars. Les décisions autour du groupe mais aussi de l’homme d’affaires proviendraient du sommet à savoir : Xi Jingping. C’est en tout cas ce que révèle le Wall Street Journal ainsi que des correspondants français en Chine.

Il serait normal de s’interroger sur l’apparente sévérité du PCC contre l’un de ses fleurons. L’objectif pour Pékin serait de faire d’Alibaba un exemple pour ses autres géants de la tech. Des firmes comme Tencent ou Xiaomi sont ainsi prévenues : si jamais elles s’écartent trop, le gouvernement saura les remettre dans le droit chemin quitte à nationaliser le groupe. Un autre enjeu est aussi placé autour du groupe de Jack Ma. En effet, l’entreprise serait en possession de données bancaires et numériques sur la population chinoise qu’elle ne voudrait pas partager avec le régulateur national.

Toutefois, inutile de rappeler que ces informations sont à prendre avec des pincettes tant les données provenant de Chine ne sont pas sûres.

Source : International Business Times

Jack Ma : la Chine pourrait finalement nationaliser le groupe Alibaba
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here