Huawei vs Etats-Unis : Une alliance du gouvernement américain pour contrer la firme chinoise

0

Le gouvernement américain songerait à prendre le contrôle des concurrents de Huawei afin de contrer la firme chinoise et lui mettre des bâtons dans les roues.

Huawei attaque Etats Unis
C’est une véritable guerre sans merci que se livrent Huawei et le gouvernement américain depuis près d’un an. Et quoi de mieux que de rallier des alliés de taille à leur cause afin mener à bien leur combat ? C’est en tout cas ce qu’à fait Huawei en s’associant à Xiaomi, Oppo et Vivo afin de concurrencer Play Store. Aujourd’hui, il semblerait que les Etats-Unis soient tenter de faire de même en s’alliant avec des concurrents du constructeur chinois.

Une alliance avec Nokia et Ericsson pour le déploiement du réseau 5G

Si la firme chinoise doit faire face à de nombreuses difficultés depuis l’embargo américain, c’est également le cas du gouvernement américain. En effet, celui-ci est conscient que livrer une bataille contre le leader des antennes 5G provoque particulièrement le ralentissement du déploiement du nouveau réseau dans le pays. Ce jeudi aux Etats-Unis, a eu lieu une conférence adressée au Center for Strategic and International Studies. A cette occasion, le ministre de la Justice des Etats-Unis, William Barr, a évoqué l’idée d’une alliance avec les constructeurs mobiles Nokia et Ericsson pour faire face à leur retard dans le développement du réseau 5G.

Une alliance qui sera aussi l’occasion pour le gouvernement de Trump de mettre encore plus de bâtons dans les roues de Huawei. En effet, lors de la réunion certains conseillers ont également évoqué l’idée de prendre le contrôle d’un des deux constructeurs voire des deux afin de concurrencer Huawei au niveau international et notamment en Europe. Pour le moment, rien n’affirme que cette alliance se concrétisera réellement même si cette alternative pourrait aider les Etats-Unis limiter leur retard sur le déploiement du réseau 5G.

Huawei vs Etats-Unis : Une alliance du gouvernement américain pour contrer la firme chinoise
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here