Huawei : un point sur l’embargo américain

0

L’embargo contre le constructeur chinois Huawei reste au cœur de l’actualité. Après un sursis de 3 mois, les Etats-Unis prolongent une nouvelle fois celui-ci de deux semaines, cette fois-ci.

Huawei

Cette décision proviendrait du fait que les zones rurales américaines sont essentiellement dotées d’équipement de réseaux Huawei. Voici pourquoi les Etats-Unis prolongent le délai et un petit rappel historique de cette affaire.

Pourquoi les Américains prolongent-ils le délai du sursis pour Huawei ?

Les zones rurales américaines sont équipées pour l’essentiel d’équipement de la firme chinoise. En effet, pour l’heure, les opérateurs ne proposent pas d’équipement aussi performant et à des coûts aussi faibles. Remplacer les appareillages chinois s’avère être une opération longue et coûteuse. Ce sursis ne profite donc pas qu’à Huawei, il permettrait aux opérateurs américains de se pencher sur la création d’équipements plus performants pouvant remplacer ceux du géant chinois. Remplacer l’intégralité des antennes chinoises va donc être une procédure qui semble, d’ailleurs, loin d’être terminée. Cependant, Wilbur Ross, secrétaire au commerce, conserve son avis concernant les accusations porter, dès le début de l’embargo sur la firme chinoise. Ainsi, il estime que cette dernière n’est pas digne de confiance.

Quel est l’historique de l’embargo ?

Le 19 mai 2019 marque le début de l’affaire de l’embargo sur le géant chinois,  lancé par Donald Trump. Afin de justifier cette prise de décision le président américain, a évoqué d’éventuels soupçons d’espionnage vis à vis de la firme chinoise. En effet, le constructeur est placé pour le moment sur liste noire, par le gouvernement américain. Mais l’embargo pourrait également être justifié par le fait qu’il fait un excellent point de négociation entre la chine et les Etats-Unis. En effet, ce serait un moyen de pression dans la guerre économique entre les deux pays. Huawei a déjà connu deux sursis de 3 mois. Selon le site Politico, un nouveau délai de 6 mois, cette fois, pourrait être à nouveau accordé au géant chinois. De son côté, l’entreprise chinoise tente de tout faire afin de redorer son image auprès du grand public. Les tensions entre le gouvernement américain et la firme chinoise semblent difficiles à atténuer. Toutefois, Wilbur Ross avait déclaré que les licences devraient reprendre. Celles-ci seraient, en revanche, distribuées au compte goutte et au cas par cas. Cependant, pour l’instant, malgré les sursis et les négociations, aucun arrangement n’a été trouvé. L’avenir définitif, entre Huawei et ses partenaires américains, reste donc, incertain pour le moment.

Source : Les Numériques

Huawei : un point sur l’embargo américain
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here