Huawei pourrait signer des accords de non espionnage pour s’aligner sur le réseau 5G

0

Le Président de Huawei a indiqué dans une conférence de presse qu’il était prêt à signer des accords de non espionnage avec les gouvernements des différents pays dans lesquels veut s’implanter la marque.

Huawei pourrait signer des accords de non espionnage pour s’aligner sur le réseau 5G
Huawei signe des accords de non espionnage pour s’aligner sur le réseau 5G ?

À l’heure où le succès de Huawei est entaché d’une réputation d’espionnage récurrent, le géant chinois de la téléphonie tente de se refaire une place sur le marché du smartphone. Il y a quelques mois, le développement de la marque avait pris une importante claque en subissant de nombreuses accusations d’espionnage par le gouvernement chinois. À partir de ce moment là, le développement de Huawei était conditionné à une reprise de confiance au sein des utilisateurs de smartphones.

Le Président de Huawei prêt à signer des accords de non espionnage

Il n’y avait sans doute pas d’autre moyen pour la marque que d’assurer à ses potentiels utilisateurs qu’il n’y aura pas d’espionnage dans le déploiement des appareils mobiles compatibles avec le réseau 5G. Le Président de Huawei, Liang Hua, a ainsi assuré qu’il était prêt à signer de tels engagements avec les différents états dans lesquels les appareils mobiles pourraient être déployés. La nouvelle semble incroyable, tant il est choquant d’en arriver à de telles mesures. Il faut dire que les différents pays du monde s’étaient largement méfiés du développement de Huawei, réputé pour mettre en place un espionnage international sous le seing du gouvernement chinois. Donald Trump
avait ainsi fait part de très importantes réticences quant à son développement, et invitait tous les alliés occidentaux à en faire de même.

Aujourd’hui, dans l’esprit des utilisateurs, un doute plane encore quant à la confiance que l’on peut avoir en la marque chinoise. Il n’est ainsi pas évident que les engagements du président de Huawei suffisent à conquérir un marché très compétitif.

Quel est l’engagement pris par le Président de Huawei en matière d’espionnage ?

L’engagement de la marque parait simple : il s’agit d’accords de non espionnage. En d’autres termes, Huawei s’engagerait auprès de chaque état au sein duquel la marque est distribuée à ne pas utiliser ses appareils pour espionner le pays en question ou les échanges de ses citoyens.

En d’autres termes, la marque n’apporte pas de plus-value si l’on compare cet engagement avec les autres constructeurs de smartphones. Ne pas utiliser ces appareils pour espionner un pays étranger semble être un minimum syndical.

Quelles sanctions pour Huawei en cas de non respect de cet engagement ?

Selon Liang Hua, de tels accords seraient passés avec les gouvernements des différents pays. En cas de non respect de ce dernier, des sanctions pourraient être mises en œuvre. Ces dernières seront inclues dans le contrat qui lie Huawei aux Etats, et pourront ainsi dépendre de chaque contrat particulier. On peut bien évidemment imaginer de très lourdes sanctions financières pour le géant chinois, mais également un bannissement de la marque du marché intérieur en cas de soupçons d’espionnage, ou d’espionnage avéré.

Voir aussi >> 5G : Donald Trump interdit aux opérateurs américains de se fournir chez Huawei

Un enjeu important pour les infrastructures 5G

Si le Président de Huawei tient tant à rétablir un lien de confiance avec les différents pays, c’est parce que la mise en place des infrastructures 5G ne tardera pas en Europe comme dans le reste du monde. À cet égard, Donald Trump avait indiqué il y a quelques semaines à quel point il comptait sur les entreprises américaines pour conserver le leadership dont elles pouvaient bénéficier en la matière.

L’économie future de Huawei semble donc dépendre de la signature de ces accords, dont la teneur n’est pour l’heure pas encore connue. En tout état de cause, il est certain qu’il s’agit d’une dernière chance pour la marque de se déployer dans le reste du monde.

Que pensez-vous de cette news ? Dites-le nous en commentaires !

Huawei pourrait signer des accords de non espionnage pour s’aligner sur le réseau 5G
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here