Huawei : la firme propose 260 millions à ses ingénieurs s’ils trouvent une alternative aux services Google

0

La marque chinoise, Huawei est toujours à la recherche d’une solution alternative aux technologies américaines. Et c’est dans ce but qu’elle a proposé une généreuse prime de 260 millions à ses ingénieurs.

huawei store afp 900x600 - Huawei : la firme propose 260 millions à ses ingénieurs s'ils trouvent une alternative aux services Google

Sanctionnée par l’administration Trump depuis le mois de mai dernier, Huawei s’est vu fermer certaines portes. Privé des technologies américaines et surtout de sa licence Android, le géant chinois a vu ses activités en Europe s’affaiblir. Toutefois, la firme chinoise ne s’est jamais laissée abattre et continue de chercher de nouvelle idées afin de contrer l’administration américaine. Et c’est dans ce dynamisme d’esprit que l’entreprise de mobiles a affirmé qu’elle offrirait une prime de 2 milliards de yuan (260 millions), une énorme somme, aux ingénieurs qui l’aideraient à trouver une alternative aux services et applications Google. Une prime qui l’on pense pourrait motiver davantage les ingénieurs du géant de mobiles chinois. Et cette proposition montre à quel point, la marque est soucieuse et consciente des conséquences néfastes de la sanction des américains.

Huawei : sa course contre la montre

La marque chinoise sait qu’elle dispose de peu de temps avant que les 90 jours supplémentaires de moratoire accordés par les États-Unis prennent fin. En effet, on rappelle que Huawei ne pourra plus s’approvisionner auprès des partenaires américains d’ici la fin du mois de novembre. Ainsi si les entreprises alliées aux américains tournent le dos aux géant chinois, ce dernier pourrait avoir quelques difficultés quant aux composants essentiels à la fabrication de ses smartphones ou encore de ses autres appareils. On comprend ainsi, l’urgence qui est de trouver une solution alternative aux services américains. Toutefois, dans une lettre destinée à son personnel et récupérée par l’agence de presse Reuters, le département des ressources humaines de la marque affirme que « l’argent est une marque de reconnaissance pour le travail abattu face aux pressions américaines ».

Une véritable course contre la montre est engagée pour Huawei. Et dans cette dernières, ce sont les ingénieurs de la marque chinoise qui devront tout faire pour permettre à cette dernière de franchir la ligne d’arrivée.

Huawei : la firme propose 260 millions à ses ingénieurs s’ils trouvent une alternative aux services Google
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here