Huawei aurait déjà produit 1 millions de téléphones sans Android

0

Selon le média Chinadaily, Huawei serait déjà prêt pour l’après Android. En effet, la firme chinoise aurait déjà préparé plus d’un million de téléphones sous le système d’exploitation HongMengOS.

HongMengOS Huawei

Les informations de Chinadaily seraient recoupées par des analystes de la banque Rosenblatt Securities. Huawei aurait déjà préparé sa riposte avec plus d’un million d’appareils sans Android prêts à la vente. L’OS de Google est supplanté HongMeng OS en réponse aux tensions commerciales qui opposent la Chine et les Etats-Unis. Le feuilleton est donc loin d’être terminé entre Google et Huawei.

HongMeng OS à la place d’Android pour protéger les mobiles Huawei

Le plus cocasse dans cette histoire, c’est que le système d’exploitation HongMeng OS est connu pour mettre l’accent sur la sécurité des données personnelles. Un joli pied de nez à Donald Trump et Google qui ont banni le constructeur chinois pour des soupçons d’espionnage. Interrogé par Chinadaily, Richard Yu estime que les téléphones Huawei sous HongMeng seraient disponibles « au plus tard au printemps prochain ». A l’heure actuelle, le lot du million de smartphones qui sont mis sous le nouvel OS sont probablement envoyés pour des tests afin qu’il soit déterminé si ces derniers sont viables à la commercialisation.

D’après les derniers rapports évoqués, le système d’exploitation qui équiperait les prochains mobiles, serait compatibles avec les applications mobiles sous Android. Une issue de secours viable pour rester l’un des leaders mondiaux de la téléphonie mobile. Selon des prévisions émanant de la firme chinoise, celle-ci aurait estimé que sans l’embargo américain, elle aurait facilement dépassé Samsung durant l’exercice 2020. Ce ne devrait être que partie remise puisqu’avec ce nouveau système d’exploitation, la firme chinoise deviendrait totalement indépendante vis-à-vis de Google.

Une solution à long terme ou un coup de pression à Google ?

Des analystes ont estimé que la brouille entre Huawei et Google n’a d’avenir puisqu’un accord commercial doit être négocié entre la Chine et les USA. Seulement le constructeur chinois poursuit son action sans se soucier des pérégrinations entre les deux nations. Ainsi, on apprend aujourd’hui par le site XDA Developers que la firme inciterait fortement les développeurs afin qu’ils publient également leurs applications sur le portail App Gallery qui est la propriété de Huawei. Il reste à savoir désormais si les principaux concernés qui se situent majoritairement aux Etats-Unis se risqueront à aller sur le portail chinois. En effet, les déboires de la plate-forme portugaise Aptoide qui accuse Google d’abus de position dominante pourrait refroidir Huawei.

Achetez le Huawei P30 Lite à 303€ sur Rakuten

Huawei aurait déjà produit 1 millions de téléphones sans Android
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here