Google Pixel 4 : lever le téléphone suffirait pour activer Google Assistant

0

Le Google Pixel 4 inaugurera une nouvelle manière de réveiller Google Assistant. Avec ce smartphone, un simple lever de l’appareil permettrait de le solliciter.

Google Pixel 4

Google ne va plus tarder à lever le voile sur ses nouveaux flagships : les Pixel 4 et Pixel 4 XL. Les deux appareils seront en effet présentés le 15 octobre prochain. En ce moment, ils ne sont certes pas encore officiels. Mais on sait déjà presque tout à leur propos. Design, fiche technique, prix… le géant américain ne devrait plus avoir beaucoup de choses à nous apprendre. D’autant qu’on vient encore de découvrir une information clé sur ces futurs téléphones.

Le Google Pixel 4 se passe de la fameuse phrase « Ok Google »

Sans surprise, la firme de Mountain View équipera le Google Pixel 4 de la nouvelle version de Google Assistant, laquelle serait dix fois plus rapide. Mais elle ne sera pas uniquement rapide sur les prochains fleurons de la marque. On vient d’apprendre de 9to5Google que les nouveaux smartphones s’accompagneront aussi d’un nouveau moyen de solliciter l’Assistant. Le site parle d’une nouvelle fonction plus pratique baptisée « raise to talk » ou « lever pour parler ».

Comme son nom le laisse à deviner, la fonction permet à Google Assistant de s’activer à chaque fois que l’utilisateur lève son téléphone. Exit donc les moyens plus traditionnels avec l’usage d’un bouton dédié ou la prononciation de la phrase « Ok Google ». Dès que vous lèverez votre Google Pixel 4, l’assistant se réveillera instantanément pour répondre à votre requête.

Voilà donc un moyen plus simple et plus rapide de solliciter l’assistant. Mais cela suscite néanmoins des inquiétudes concernant la protection de la vie privée.

Que pensez-vous de cette info ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires.

Google Pixel 4 : lever le téléphone suffirait pour activer Google Assistant
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here