GAFA : Google, Apple, Facebook et Amazon sont sous enquête aux Etats-Unis

0
Alors que Donald Trump a vertement critiqué la France au sujet de la taxe GAFA, voilà que son propre pays lance une enquête contre Google, Apple, Facebook et Amazon.
Les GAFA
Les GAFA

Les temps sont durs pour les géants du web. Selon une information parvenue au Wall Street Journal, le ministère américain de la Justice aurait officiellement lancé une enquête contre les GAFA. Le but de cette investigation est d’évaluer dans quelle mesure Google, Apple, Facebook et Amazon abusent de leur position dominante chacun dans leur domaine.

GAFA : une enquête en réaction à la taxe votée en France ?

Il y a quelques semaines, le président des Etats-Unis Donald Trump avait fait part de son inquiétude concernant la taxe votée en France et visant les géants du web. Son représentant américain au commerce Robert Lighthizer l’avait exprimé en ces termes  : » Les Etats-Unis sont très préoccupés par le fait que la taxe sur les services numériques qui devrait être adoptée par le Sénat français vise injustement des entreprises américaines. » Seulement voilà, entre-temps le ministère de la Justice aux Etats-Unis a lancé son enquête. Sans directement nommer les entreprises, les quatre géants du web font partie des cibles prioritaires de cette enquête.

Celle-ci intervient quelques jours après le refus de Facebook de se scinder en petites entités. Ce qui semble être reproché à ces entreprises, c’est leur taille à l’échelle du marché qui est considérée comme démesurée. Si jamais l’enquête antitrust détermine qu’effectivement ces entreprises abusent de leur position, des sanctions ont été promises. Cependant selon l’analyste Dan Inves interrogé par 20 Minutes, il est peu probable que les sanctions soient appliquées pour la bonne et simple raison que les Etats-Unis ne devraient pas se saborder en attaquant des entreprises qui fonctionnent.

Du côté des GAFA, la riposte est déjà prête si besoin. Malgré le fait que les smartphones Apple n’aient pas le monopole du marché, l’App Store semble visé. La firme de Cupertino affirme qu’elle n’a pas la mainmise sur le marché des applications sur iOS. Facebook a déjà payé les pots cassés avec l’affaire de Cambridge Analytica mais inquiète encore avec la cryptomonnaie Libra. Malgré son protectionnisme déclaré, il semble bel et bien que Donald Trump suive de près ces entreprises et n’hésite pas à lancer des enquêtes comme cela a été fait pour Google.

GAFA : Google, Apple, Facebook et Amazon sont sous enquête aux Etats-Unis
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here