Facebook vous écoutait il y a peu sur l’application Messenger

0

Il faut croire que les polémiques qui ont émaillé l’année précédente de Facebook n’ont pas échaudé la firme. Le réseau social vient tout juste de confier que lui aussi écoutait les conversations qui avaient lieu sur Messenger.

Affaire Cambridge Analytica : Facebook écope d’une amende record de 5 milliards de dollars

Les GAFAM sont actuellement dans l’oeil du cyclone concernant les données personnelles vis-à-vis de ses utilisateurs. Il y a quelques temps, des entreprises comme Amazon ou Apple ont reconnu avoir utilisé des conversations privées dans le but d’améliorer l’Intelligence Artificielle. C’est aussi le cas de Facebook qui vient d’avouer ces pratiques à l’issue d’un article émanant du site Bloomberg.

Facebook complète les irrégularités des GAFAM

Au pied du mur face aux révélations du toujours bien informé site, Facebook a du se résigner a avouer. En effet, le réseau social enregistrait bel et bien les conversations de ses utilisateurs. Selon la firme, ces écoutes seraient « vertueuses » puisqu’elles ont pour ambition d’améliorer grandement l’Intelligence Artificielle qui travaille sur la retranscription des paroles. Afin de protéger ses arrières, la firme assure que les personnes écoutées avaient donné leur accord via les paramètres de l’application Messenger. En revanche, les messages écrits n’ont pas été espionnés. Seuls les messages audios ont été enregistrés puisqu’il s’agit du même principe que sur WhatsApp ou encore Instagram.

Le programme d’écoute des conversations ne devait pas être mentionné comme adressé pour Facebook mais sous le pseudonyme « Prysm ». C’est donc le tout dernier du membre des GAFAM a avouer ce genre de pratiques. En effet, auparavant, c’est Amazon, Apple, Google et Microsoft qui respectivement avaient avoué s’être adonné à ce genre de pratiques. Toutes les entreprises concernées ont donc réagit en conséquence. Par exemple, la firme de Cupertino a annoncé mettre en place un système de consentement vertueux. De son côté, Facebook a déclaré que ces pratiques avaient été arrêtées depuis une semaine.

Facebook vous écoutait il y a peu sur l’application Messenger
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here