Facebook propose plus de 9 millions d’euros aux chasseurs de fakes

0

La nouvelle est tombée le 5 septembre 2019. Facebook lance une compétition dénommée le Deepfakes Detection Chalenge. Le géant veut à tout prix trouver une solution rapide et efficace contre les potentiels vols d’identité.

Vie privée : Facebook désactive la fonction de reconnaissance faciale automatique
La reconnaissance faciale automatique devient inactive sur Facebook

En quelques semaines, les deepfakes vidéo ont envahi la toile et les réseaux sociaux. Il s’agit de vidéos modifiées grâce à l’intelligence artificielle. Cette dernière permet à un individu A de prendre l’identité d’un individu B en substituant les traits de son visage aux siens. Le résultat est vraiment étonnant et il peut être très facile de s’y tromper. Plusieurs stars ont récemment publié des deepfakes vidéo dans lesquelles elles prenaient le rôle d’une star grâce à l’application. Mais, il y a quelques jours, Facebook annonçait ses intentions de trouver la solution idéale contre les deepfakes. Le géant lance alors un concours dénommé le Deepfake Detection Chalenge.

Quel est l’objectif du Deepfake Detection Chalenge ?

À première vue, les deepfakes ont ce côté amusant très particulier. En réalité, il est drôle de prendre la place d’une star dans un extrait de vidéo et de le partager à ses amis sur les réseaux sociaux. Au début, les manipulations étaient assez grossières et il était assez simple de les détecter. Cela n’a rien de criminel. Mais à y voir de plus près, les deepfakes représentent un potentiel danger énorme quant au vol d’identité. Avec l’intelligence artificielle, les choses se compliquent. Il est désormais impossible de reconnaitre le vrai du faux. Des individus lambda peuvent à tout moment voler l’identité d’une personne reconnue pour en escroquer d’autres. Il est également possible de faire dire n’importe quoi à n’importe qui et de mener en bateau toute une communauté

Le challenge de détection des deepfakes vise principalement à lutter contre le vol d’identité qui pourrait se perfectionner avec l’évolution de la technologie. Les capacités de nuisance de ces applications vont encore s’accroitre avec le temps. Le concours de Facebook s’inscrit dans une logique préventive. Le but est de permettre à tout le monde de reconnaitre une vidéo modifiée par l’IA. Trouver une solution contre les deepfakes devient urgent, car les élections présidentielles s’annoncent bientôt. Il est primordial de préserver l’intégrité des candidats de toutes manipulations mensongères.

À qui s’adresse le challenge de Facebook ?

Le Deepfakes Detection Chalenge a été lancé à grande échelle. Il s’adresse à tous les utilisateurs de Facebook. Il est également à la portée de plusieurs universités américaines prestigieuses. Parmi les plus sollicitées, il y a les universités de Berkeley, d’Oxford et du Maryland. Plusieurs facultés sont aussi invitées à participer au challenge. Il s’agit principalement de la faculté de Microsoft, du MIT et de la faculté d’État de New York. De nombreuses entreprises technologiques sont invitées à prendre part au concours

Pour susciter l’intérêt de tout un chacun, Facebook a misé gros. La récompense du challenge s’élève à plus de 9 millions d’euros. Une somme qui inciterait toutes les intelligences du monde à se mettre à la recherche de la parfaite solution contre les deepfakes.

Facebook propose plus de 9 millions d’euros aux chasseurs de fakes
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here