Facebook bientôt sous les verrous pour vous avoir espionné ?

0

Facebook a avoué avoir conservé les conversations téléphoniques et les SMS des mobinautes sous Android et pour cette raison le réseau social est traîné en justice.

Facebook bientôt sous les verrous pour vous avoir espionné ?
Des utilisateurs ont porté plainte contre Facebook

Récemment, plusieurs utilisateurs ont remarqué que Facebook répertoriait leurs informations personnelles dont leurs SMS et leur historique d’appels même quand ils ne passaient par l’application. Seuls les mobinautes Android seraient touchés. Le réseau social s’est défendu en affirmant que ces données étaient stockées pour « proposer une meilleure expérience à ses utilisateurs ». Cette fonctionnalité peut être désactivée mais cela n’a pas empêché trois personnes de porter plainte contre Facebook pour violation de leur vie privée selon Reuters.

Facebook finit en justice pour avoir conserver votre historique d’appels et vos SMS

C’est la cour fédérale du District Nord de Californie qui a reçu la plainte de trois utilisateurs mécontents de retrouver leur historique d’appels et leurs textos sur Facebook. Celle-ci peut se transformer en action collective. En d’autres mots, tous ceux qui veulent attaquer le réseau social en justice pourront le faire en groupe.

Le souci, c’est que Facebook ne fait pas ça sans le consentement des utilisateurs. En effet, le réseau social de Mark Zuckerberg leur demande de « donner leur accord pour l’utilisation de cette fonctionnalité ». Comme dit plus tôt, celle-ci peut en plus être désactivée. De plus, il n’enregistrerait pas le texte des messages mais uniquement les numéros de téléphone et la date. Enfin, il serait en train de chercher des solutions pour s’adapter au RGPD, le règlement général sur la protection des données.

Que pensez-vous de cette news ? Jusqu’où cette affaire ira-t-elle d’après vous ? Dites-nous tout dans les commentaires, nous avons hâte de vous lire !

Facebook bientôt sous les verrous pour vous avoir espionné ?
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here