Facebook : accusé d’avoir fourni des données personnelles d’utilisateurs à des partenaires

0

Le Parlement britannique vient de dévoiler des courriers internes de Facebook montrant que le réseau social a donné accès aux informations personnelles des utilisateurs à certains partenaires.

Facebook : accusé d’avoir fourni des données personnelles d’utilisateurs à des partenaires
Facebook a partagé des données utilisateurs à Netflix, Lyft et Airbnb

Facebook se trouve une nouvelle fois au cœur d’un scandale. Alors que l’affaire Cambridge Analytica ne s’est pas encore complètement estompée, voilà que la firme de Mark Zuckerberg se retrouve déjà sur le banc des accusés. Récemment, le Parlement britannique a demandé à la société de s’expliquer par rapport au contenu de certains courriers internes avec ses partenaires. Mais apparemment, la commission n’a pas été satisfaite des réponses fournies par les responsables du réseau social. Pour le pousser à bout, elle a ainsi décidé de rendre public les emails litigieux. Ils sont pour le moins problématiques.

Des courriers dévoilant des mauvaises pratiques de Facebook

Les correspondances entre Facebook et ses partenaires ne font pas moins de 250 pages. La commission parlementaire britannique a pu y mettre la main après leur saisie en 2015 au siège de Six4Three. Pour rappel, cette société a porté plainte contre le géant américain en cette période. Elle disposait ainsi de ces documents pour pouvoir étayer ses arguments. Désormais, ceux-ci se trouvent entre les mains du Parlement britannique et ils n’arrangent pas du tout la situation de Facebook.

En parcourant ces messages, on peut par exemple découvrir que des cadres de l’entreprise ont déjà pensé à vendre une partie des données utilisateurs. Heureusement, ils ont rapidement abandonné l’idée. Mais ce n’est pas tout ! Bien que Facebook ait imposé des restrictions à l’accès des données aux applications tierces en 2015, il a tout de même dressé une liste blanche de quelques partenaires privilégiés qui pouvaient toujours accéder aux informations personnelles des utilisateurs. Netflix, Airbnb et Lyft en faisaient partie. A noter que les utilisateurs se servant de l’application Android Facebook sont les plus touchés par cette affaire.

Sinon, de son côté, le réseau social américain a avancé l’argument suivant comme défense : « Les documents ont été divulgués de manière sélective pour publier certaines des discussions internes à Facebook, mais pas toutes, au moment où des modifications étaient apportées à notre plate-forme. Mais les faits sont clairs : nous n’avons jamais vendu de données personnelles ».

Que pensez-vous de cette affaire ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires.

Facebook : accusé d’avoir fourni des données personnelles d’utilisateurs à des partenaires
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here