États-Unis : les agences fédérales interdites de se fournir en équipements chez Huawei et ZTE

0

A compter de mardi prochain, les administrations publiques américaines ne pourront plus collaborer avec Huawei et autres équipementiers chinois.

A compter de mardi prochain, les administrations publiques américaines ne pourront plus collaborer avec Huawei et autres équipementiers chinois.
La guerre commerciale continue entre les USA et la Chine

Bien que les sanctions annoncées à son encontre aient été plus ou moins levées, Huawei reste dans le collimateur du gouvernement américain. Et il n’est apparemment pas le seul. D’autres équipementiers chinois comme ZTE et Hikvision sont aussi visées par un nouveau règlement établi par le Congrès américain.

Huawei, ZTE et autres équipementiers chinois bannis du marché public américain

Ledit règlement n’est pas vraiment nouveau. L’approbation par le Congrès américain date déjà d’il y a quelques mois. L’institution vent toutefois de l’officialiser et il prendra effet à partir de mardi prochain. Le nouveau règlement contient plusieurs dispositions. Mais concrètement, il vise à interdire aux administrations publiques américaines de travailler et nouer des contrats avec Huawei et certains autres entreprises chinoises. La raison évoquée n’a pas changé : préserver la sécurité nationale.

Dorénavant, les agences fédérales des États-Unis ne pourront plus ainsi acheter des équipements aux fournisseurs chinois listés dans ce document officiel. Il existe toutefois des restrictions à ces nouvelles règles. D’abord, les agences qui étaient en partenariat avec Huawei & co avant son éviction disposent d’un délai d’un an (jusqu’au mois d’août 2020) pour se conformer et couper les ponts avec la firme. Il est aussi possible pour les entreprises américaines de demander dérogation s’ils arrivent à prouver que leur relation avec les sociétés chinoises en cause ne menace pas la sécurité nationale.

Bref, l’Administration Trump continue à multiplier les attaques contre la Chine et ses entreprises les plus emblématiques. Et de son côté, Pékin pourrait aussi bientôt réagir, alors que Huawei a déjà fait un premier pas.

Que pensez-vous de ces nouvelles règles ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires.

États-Unis : les agences fédérales interdites de se fournir en équipements chez Huawei et ZTE
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here