Etats-Unis : des millions de smartphones espionnés pour limiter l’immigration

0

Si l’espionnage n’est pas une activité inconnue du gouvernement Trump, cette fois-ci, c’est la sécurité intérieure qui a acheté des données de localisation pour suivre des personnes à la frontière.

a16d26746ca3da7302ad7df8e9c5716e61ee53d3 - Etats-Unis : des millions de smartphones espionnés pour limiter l'immigration

Dans sa lutte contre les immigrations, l’administration de Trump va encore loin dans sa stratégie. En effet, accordé au journal quotidien américain, le Wall Street Journal, l’administration américaine a racheté des données de localisation de millions de smartphones. Cette action tend à aider ses agences dédiées à l’immigration et à la surveillance des frontières. On rappelle en effet que la frontière américano-mexicaine est une zone très sensible et se trouve être le lieu parfait pour les migrants. De nombreuses personnes ont déjà été arrêtés là bas. En rachetant les données de certains smartphones, l’Etat américain espère réduire cet accroissement du passage. Par le biais de ce dispositif, le gouvernement sera capable de géolocaliser la position des individus.

Le gouvernement américain reconnait cet achat

Le rachat de ces données personnelles s’est fait dans la plus grande discrétion. Les autorités américaines ont eu ces dernières notamment grâce à des bases de données commerciales rassemblées par des sociétés de marketing. On rappelle que certaines applications (annonceurs, développeurs etc..) que nous utilisons tous les jours ont nos informations personnelles. Ainsi, ces informations récoltées sont susceptibles d’être vendues à d’autres enseignes et/ou aux autorités. La plupart du temps, les données sont vendus à des marques afin qu’elles améliorent leur produit. En ce qui concerne le rachat des données par le gouvernement américain, celui-ci a en effet confirmé l’avoir fait. Toutefois pour l’heure, ce dernier n’a pas avoué en avoir fait part à ses agences.

L’administration Trump double ses efforts pour limiter l’immigration à sa frontière. La nouvelle initiative prise par le gouvernement est le rachat des données de smartphones afin de localiser les présences intrusives.

Etats-Unis : des millions de smartphones espionnés pour limiter l’immigration
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here