/e/ : envisagerait de se passer de Google sur Android

0

Le système d’exploitation Android de Google dispose de nombreux éléments propriétaire même s’il est open-source. /e/ est un projet qui a pour objectif de proposer un OS Mobile dépourvu des services et de l’influence de Google.

/e/ : envisagerait de se passer de Google sur Android
Une première bêta de /e/ arrive

Le développeur français Gaël Duval a eu l’idée de mettre en œuvre ce projet il y a un an environ. Le système d’exploitation proposé par le développeur ne repose plus sur l’ingérence de Google ou d’Apple. Duval a déjà contribué au développement du projet Mandrake de Linux. Il propose déjà une version bêta de son OS Mobile libre de toute influence des géants du Web. Il s’est appuyé sur le ROM Android pour mettre au point son OS Mobile tout en veillant à ce que celui-ci soit facilement accessible, sans l’ingérence de Google tout en préservant la vie privée des utilisateurs.

La bêta de /e/ déjà compatible avec 20 smartphones

L’OS Mobile de Gaël Duval est déjà disponible pour 20 smartphones. Il s’agit d’un fork basé sur LineageOS 14.1. Il dispose d’icônes conçues spécifiquement pour le projet. Les applications par défaut n’ont rien en commun avec celles d’Android. Pour les mails, les utilisateurs retrouvent un fork de K9-mail, la messagerie repose sur l’app Telegram ou Signal et le moteur de recherche par défaut est un fork de Searx. Vous pouvez aussi utiliser Qwant ou DuckDuckGo. Il convient de souligner que /e/ est totalement open-source. La version finale est prévue pour 2019. Le développeur prévoit de mettre en place un magasin d’applications proposé avec des mises à jour régulières. Même si l’objectif du projet est de se libérer de l’ingérence de Google, /e/ ne peut pas encore se défaire de certaines solutions du géant du web comme Google Maps.

Que pensez-vous de ce nouvel OS Mobile /e/ ? Partagez dans les commentaires votre opinion !

/e/ : envisagerait de se passer de Google sur Android
4.5 (90%) 2 votes

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here