Des dizaines de milliers d’applications suspendues chez Facebook

0

Facebook vient de désactiver environ 70.000 applications de son catalogue, lesquelles pourraient être abusives en matière de gestion des données personnelles des utilisateurs. Des poursuites judiciaires ont par ailleurs été engagées contre certains développeurs.

Facebook et les données personnelles

Suite à l’affaire Cambridge Analytica, Facebook continue d’organiser la gestion des données personnelles de ses utilisateurs. C’est désormais aux applications que l’un des géants du GAFA s’attaque. À ce jour, ce sont des millions d’applications qui ont été retirées des logiciels du géant américain.

Chaque logiciel a une bonne raison d’avoir été suspendu

Lorsque Facebook désactive un logiciel, ce peut être pour diverses raisons. Dans la plupart des cas, c’est parce que le développeur du logiciel en question n’avait pas respecté la trame fournie par Facebook et proposait aux utilisateurs un outil trop exotique, qui pouvait mettre en péril les données personnelles.

Il n’y a donc aucune certitude sur le fait que les applications déconnectées ne respectaient pas les standards en matière de gestion des données personnelles. Que les utilisateurs se rassurent, le tri opéré par Facebook est extrêmement large, le leader des réseaux sociaux ayant décidé de ratisser large lorsqu’il a fait le tri dans la base de données de ses applications.

Certaines applications bannies pour mauvais traitement des données personnelles chez Facebook

En revanche, de nombreuses applications ont été totalement bannies du réseau social. En effet, pour ces dernières, il était parfaitement avéré qu’elles partageaient de manière non appropriée les données personnelles de leurs utilisateurs. Il s’agissait là d’une véritable violation de la réglementation. Nous pourrions citer comme exemple l’application MyPersonnalité qui a été définitivement bannie du réseau social.

Facebook tend vers un nouveau scandale ?

Ce n’est certainement pas tout. Selon le New York Times, Facebook aurait suspendu plus de 69 000 applications sur le réseau social. 10.000 d’entre elles ont été classées comme abusives. Il risque donc d’y avoir encore une grande vague de bannissement sur le catalogue des applications, à tel point que la gestion des données personnelles sur le réseau social fait réfléchir.

En réalité, il serait peut être nécessaire que Facebook prévoit un contrôle en amont, lors de la mise en ligne d’une application, ainsi que des contrôles aléatoires en cours de vie de cette dernière. Il s’agirait là de la seule manière de vérifier ce qui est effectivement fait des données personnelles collectées lors de l’utilisation.

Cela étant, Facebook ne prend pas à la légère ce problème. L’entreprise aurait engagé des poursuites judiciaires contre quelques développeurs dont il est fermement établi qu’ils ont violé les données personnelles des utilisateurs. De la sorte, le message pourra être passé clairement dans le monde des applications sur le réseau social.

Des dizaines de milliers d’applications suspendues chez Facebook
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here