Décodeur TV, nouveau front dans la guerre entre opérateurs

2
Décodeur TV, le nerf de la guerre des opérateurs ?

Bouygues Telecom vient d’annoncer sa nouvelle Bbox TV sous Android TV, le logiciel de Google. C’est la première fois qu’un opérateur ne développe pas sa propre solution en interne pour son décodeur TV. SFR devrait suivre le mouvement prochainement. Explications.

La nouvelle Bbox TV lancée en octobre sera basée sur Android TV, le partenariat entre Bouygues Telecom et Google a été annoncé lors de la Google I/O. Le troisième opérateur français a donc décidé de ne plus créer de A à Z son propre décodeur TV. Il se base sur Android TV qu’il modifie ensuite tant au niveau du design de l’interface que les services proposés. L’utilisateur voit ses possibilités décuplées : accès à Internet depuis la télévision, l’accès au Play Store et ses milliers d’applications optimisées, la diffusion de contenus depuis un smartphone ou une tablette et toujours les centaines de chaînes de télévision, la télévision de rattrapage, les boutiques de vidéos à la demande, etc. SFR, qui a lui aussi annoncé un partenariat avec le moteur de recherche, devrait également lancer son propre décodeur TV basé sur Android. La guerre des opérateurs ne se joue pas uniquement sur le prix mais sur les services associés.

Décodeur TV avec Google et les autres

Les opérateurs ne font plus le poids face aux géants du net que sont Google, Apple ou encore Amazon. Leurs moyens de développement et les services qu’ils proposent sont sans commune mesure, la bataille est perdue d’avance et les boîtiers TV sont souvent mieux conçus. Les opérateurs préfèrent donc anticiper leur arrivée en France. Surtout que notre marché est particulier : c’est celui où le taux de pénétration des décodeurs TV est un des plus élevés au monde, les entreprises souhaitant intégrer les foyers sont donc obligés de passer par les opérateurs. D’où le fleurissement de partenariat entre Google et les opérateurs français. Après Bouygues Telecom, SFR lancera le sien d’ici à la fin de l’année toujours basé sur Android TV. Free lui annoncera également une nouvelle box probablement pour remplacer la Freebox Crystal et la nouvelle Freebox haut de gamme apparaîtra début 2015. Il serait étonnant que l’entreprise de Xavier Niel se base sur Android, Free a développé son propre système équivalent à Android TV, Freebox OS. Lui aussi propose par exemple une boutique d’applications mais elle est loin d’être aussi fournie que celle de Google. Free continuera-t-il seul son développement ou fera-t-il comme les autres ? Nul ne le sait encore. La fin de l’année risque d’être passionnante du côté des décodeurs TV, les opérateurs sont décidément en guerre sur tous les fronts.

Les décodeurs TV avec des services Google, Apple ou Amazon vous intéressent-ils ? Dites-le nous dans les commentaires.

 

Par Romain de MeilleurMobile

 ____________________________________________________

Samsung Galaxy 5 : les meilleurs prix du moment

Décodeur TV, nouveau front dans la guerre entre opérateurs
Noter cet article

2 COMMENTAIRES

  1. J’ai essayé toutes les box sous Android TV disponibles, que ce soit en France ou à l’étranger.
    L’interface bureau d’Android TV ne m’a pas convaincu. Ce type d’interface n’est pas adapté à un usage sur TV.
    De plus, à chaque fois, les services opérateurs et l’univers Android TV sont à la fois castrés et mal intégrés ensembles; Castrés parce qu’Android TV est toujours une version partielle. Par exemple, sur le décodeur SFR avec Google Play, il n’y a que 700 applications disponibles, et ce ne sont pas les meilleures. Les autres ont été enlevées à la demande de SFR. Même l’application android SFR TV ne peut pas être chargée ! Les services sont mal intégrés dans le sens où le moteur de recherche, même dans l’univers opérateur, ne reporte que rarement les contenus opérateurs (VOD et autres) mais n’oublie jamais de remonter les contenus Google, qui sont hélas le plus souvent sans intérêt, les majors ne confiant majoritairement pas leurs contenus à Google par stratégie. En final, les box sous Android TV, c’est, actuellement, juste bon pour de l’entrée de gamme, pour le bas de marché et les premiers prix, rien d’autre. Et souvent, ces box ont un chipset à la ramasse, comme la box de SFR qui doit se contenter d’un SoC Armada 1500 mini, mono-coeur ARM v7, comme un vulgaire Chromecast (même SoC)

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here